Bande Annonce de GREEN ZONEDécouvrez la bande Annonce de GREEN ZONE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1962/fond/1962_w_500.jpg
Paul Greengrass
Matt DamonAmy RyanBrendan GleesonGreg KinearJason Isaacs

GREEN ZONE

110 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Paul Greengrass.

Casting : Matt Damon, Amy Ryan, Brendan Gleeson, Greg Kinear. Jason Isaacs

Synopsis : Pendant l'occupation américaine à Bagdad en 2003, le chef adjudant Roy Miller et son équipe d'inspecteurs de l'armée ont été dispatchés pour trouver des armes de destruction massive supposées stockées dans le désert irakien. Passant d'un endroit piégé à un autre, les hommes cherchent des agents chimiques mortels mais tombe sur un complot très élaboré qui change le but de leur mission.

Scénario : Brian Helgeland.
Musique : John Powell.
Pays : Etats-Unis d'Amérique | France | Royaume-Uni
Tags : Guerre / Western, politique américaine, Des guerres modernes, Politique internationale, Soldats américains, Des complots.

à partir de

8.99
voir ce film

Green zone est la troisième collaboration entre le cinéaste écossais Paul Greengrass, désormais exilé à Hollywood, et la star Matt Damon. Les deux fois précédentes, dans The Bourne Supremacy et The Bourne Ultimatum, ce dernier jouait le rôle d'un super-espion increvable, programmé pour tuer et oublier, encore et encore, sans se poser de questions. Mais dès lors qu'il s'en posait, le système déraillait, et la fiction s'immisçait. Comment l'action des individus peut-elle faire dévier un destin apparemment écrit : c'est la question que posent tous les films de Paul Greengrass.

Green zone ne fait pas exception, mais contrairement aux deux Bourne, le matériau de départ n'est pas fantasmé. Comme dans Bloody Sunday ou Vol 93, Greengrass s'empare d'un sujet d'actualité, en l'occurrence la recherche infructueuse d'armes de destruction massive en Irak, juste après l'invasion en 2004. Il s'empare de ce sujet encore brûlant, et en exploite toutes les pistes fictionnelles, comme pour combler les trous de l'histoire. Qui avait intérêt à mentir ? Par quel biais la presse a-t-elle été amenée à sceller un pacte faustien avec l'armée ? Comment une telle supercherie a-t-elle été mise en place et comment a-t-elle été levée ? Voici les questions posées par ce film.

Green zone est un donc film politique, un film qui interroge, qui ausculte, qui gratte. Mais c'est aussi un film d'action, mené tambour battant par un Greengrass en pleine possession de ses moyens stylistiques. Caméra à l'épaule, il suit Matt Damon dans ses moindres respirations, dans ses moindres détours, faisant de Green zone un film syncopé et fluide à la fois, comme lui seul sait les faire aujourd'hui.

 

Le critique Serge Daney proposait un jour de s'interroger sur la forme que pourrait être un film s'il n'était pas un film. Serait-ce un poème, une lettre d'amour, un billet d'humeur ou encore un tract ? Dans le cas de Green zone, et cela vaut pour tous les films de Greengrass, nul doute qu'il s'agirait d'un plan de bataille. On en retrouve toute la précision topographique, le motif récurrent de la war room, le rythme martial imposé à chaque scène, ou encore la rectitude d’une mise en scène parvenant à combiner vélocité et lisibilité. Cette habilité s'explique aisément par le fait que Greengrass a commencé sa carrière en tant que reporter de guerre pour la télévision.

Pour ce film, il s'est adjoint les services d'un scénariste star, Brian Helgeland, spécialiste de films musclés dont on ne compte plus les succès au box-office : Assassins, Complots, Mystic River, Man on Fire ou encore Robin des Bois. Ici, il a adapté un livre de Rajiv Chandrasekaran, célèbre journaliste travaillant pour le Washington Post, le journal qui révéla jadis le scandale du Watergate. Chargé par son journal de couvrir les guerres en Afghanistan et en Irak, il fut l'un des premiers, après une enquête d'un an et demi, à dénoncer la mystification du gouvernement.

Green Zone n'est pas le premier film à faire de la guerre d'Irak son sujet. Dès la fin du second mandat du Président George W. Bush, les fictions remettant en cause la version officielle des faits se sont ainsi multipliées. Parmi elles, on peut citer : Démineurs de Kathryn Bigelow, Redacted de Brian de Palma, Lions et Agneaux de Robert Redford, Fair Game de Doug Liman, ou la Vallée d'Ellah de Paul Haggis. C'est de toute évidence une tradition du cinéma hollywoodien que de fabriquer des films de guerre sur les cendres encore brûlantes des champs de bataille. A ce titre, le film de Greengrass s'inscrit donc dans la tradition des nombreux films sur la seconde guerre mondiale ou sur le Vietnam. Mais par son soucis vériste, il est sans doute l'un de ceux qui interroge le mieux la relation turbulente entre la fiction et le réel, entre la romance et la vérité.

Pas mal

Tentative relativement courageuse (pour un blockbuster US) d'aborder la question de la manipulation effectue sur les WMD. Le cas de ce film est complique, il a été markete n'importe comment par Universal, boude par la critique et par le public US mais comme le dit Michael Moore: ...

Lire la suite
7
JulienCuny

Matt Damon Bourne chez les bidasses

Les affiches dans le métro jouent volontiers sur la confusion en indiquant que la trilogie Bourne est disponible en DVD, mais Green Zone, même s'il est réalisé par Paul Greengrass qui est également responsable de la Mort dans la Peau (The Bourne Supremacy) n'a rien à voir ...

Lire la suite
8
kwyxz

Green Zone n'est pas un énième film de guerre ultra patriotique ( ouf !! ), c'est avant tout un film avec des propos intelligent qui dénonce la non présence des armes de destruction massive en Irak, l’oppression Américaine sur le peuple Irakien mais aussi la manipulation ...

Lire la suite
7
Truman-
A voir également
Affiche du film OCEAN S 12

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OCEAN S 13

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA MORT DANS LA PEAU

à partir de

2.99
 
Affiche du film BLOOD DIAMOND

à partir de

1.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés