Bande Annonce de HABEMUS PAPAMDécouvrez la bande Annonce de HABEMUS PAPAM sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3001/fond/3001_w_500.jpg
Nanni Moretti
Jerzy StuhrMargherita BuyMichel PiccoliNanni MorettiCecilia DazziDario CantarelliFranco GraziosiLeonardo Della BiancaRenato ScarpaCamilla RidolfiCamillo MilliLucia MascinoManuela MandracchiaMassimo DobrovicRoberto Nobile

HABEMUS PAPAM

101 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Nanni Moretti.

Casting : Jerzy Stuhr, Margherita Buy, Michel Piccoli, Nanni Moretti, Cecilia Dazzi, Dario Cantarelli, Franco Graziosi, Leonardo Della Bianca, Renato Scarpa, Camilla Ridolfi, Camillo Milli, Lucia Mascino, Manuela Mandracchia, Massimo Dobrovic. Roberto Nobile

Synopsis : Le Pape est mort. Le Conclave se réunit et en élit un nouveau. La fumée blanche qui émane du Vatican annonce la nouvelle à la foule massée place Saint Pierre à Rome. Sauf que personne ne vient saluer au balcon. Pendant ce temps, le nouvau Souverain Pontife erre dans les rues de la ville.

Scénario : Federica Pontremoli, Francesco Piccolo, Nanni Moretti.
Musique : Franco Piersanti.
Pays : France | Italie
Tags : Drame, Des dirigeants, Des religieux, Coups de coeur de l'été, Regards sur la religion, Maestros, Au pouvoir, Coincés !, Bandes de potes, Une ville : Rome.

à partir de

9.99
voir ce film

Tempesta magna est super me. Traduisez : Une grande tempête est sur moi. Ces propos tenus en latin par le Pape Jean-Paul 1er lors de son élection au Vatican en 1978, pourraient tout aussi bien émaner de la bouche de Melville, le cardinal élu Pape dans le film Habemus Papam du cinéaste italien Nanni Moretti, réalisateur, entre autres, de Journal intime. A la différence que Jean-Paul 1er, bien que de santé fragile, accepta la tâche et mourut 33 jours après sa prise de fonction, alors que Melville lui, ne parvient pas à s’y résoudre et choisit de fuir le Vatican, s’accordant ainsi une virée romaine non dénuée de surprises.

Nanni Moretti a confié le rôle de Melville, le Pape en proie au doute, à Michel Piccoli, vu aux côtés de Romy Schneider dans Les choses de la vie, et choisi d’interpréter lui-même le personnage du psychanalyste convoqué par le Vatican pour tenter d’élucider le problème et de ramener le Souverain Pontife fraîchement élu, à la raison.

A propos du contraste existant dans le film entre l’enfermement qui régit les séquences se passant au Vatican, et puis la liberté éclatante de la vie romaine, Nanni Moretti raconte que cela l’intéressait de faire coexister dans un même film la comédie et le drame, le registre grotesque et le registre réaliste. Ainsi, dit-il, le Pape s’enfuit du Vatican. Il se promène dans la ville, où il entre en contact avec des réalités auxquelles il ne se confrontait pas depuis longtemps. Son errance dans Rome le portera à se poser des questions. Le psychanalyste, en revanche, reste prisonnier dans le Vatican où, après une première phase d’égarement, il semblera même se trouver à son aise.

Amen.

Michel Piccoli, 84 ans, plus de deux cents films au compteur, et qui accepte de passer des essais devant la caméra de Nanni Moretti pour interpréter le rôle du Pape dans Habemus Papam. Une belle leçon d’humilité qui s’explique aussi de par le fait que Moretti tenait à ce que son interprète s’exprime directement en italien plutôt que d’avoir recours au doublage par la suite. Et Piccoli parlant, de son propre aveu, très mal l’italien, se débrouilla quand même pour convaincre le cinéaste qu’il était l’homme de la situation. Il hérita ainsi du rôle et apprit ses répliques au fur et à mesure, phonétiquement, laissant à sa vaste expérience le soin d’y apporter les intonations requises pour la crédibilité du personnage. Piccoli qui par ailleurs ne manque jamais de rappeler qu’il obtint en 1980 le prix d’interprétation au Festival de Cannes pour son rôle dans le film italien Le saut dans le vide du réalisateur Marco Bellocchio, alors qu’il y était doublé.

Ne considérant à aucun moment son film comme insultant vis-à-vis de l’Eglise catholique, Nanni Moretti soumit dans un premier temps le scénario de Habemus Papam aux hautes autorités pontificales espérant ainsi obtenir les autorisations nécessaires pour filmer à l’intérieur du Vatican. Mais en vain. De nombreuses scènes furent donc tournées au Palais Farnèse auquel Nanni Moretti trouva des similitudes avec le Vatican.

Les seuls griefs émis par la suite à l’encontre du film par certains religieux, concernent les séquences qui présentent les cardinaux en train de jouer aux cartes ou au volley-ball durant le Conclave. Nanni Moretti quant à lui, estime avoir beaucoup plus tourné la psychanalyse en dérision dans son film, que la religion qui sert en fait de toile de fond au problème que peut rencontrer tout individu confronté à un moment de sa vie, à l’immense responsabilité du pouvoir, au sens large du terme. Par ailleurs, le cinéaste avoue penser que les thèmes de Habemus Papam et l’angoisse du personnage principal peuvent concerner également d’autres réalités, d’autres mondes, et par conséquent toucher des individus très éloignés des personnages que le film met en scène.

Et si le personnage central de Habemus Papam s’appelle Melville, c’est en hommage, dixit Nanni Moretti, au cinéaste Jean-Pierre Melville qui lui-même ne s’appelait pas réellement ainsi et choisit ce patronyme par admiration pour l’écrivain Herman Melville, auteur du célèbre Moby Dick. Un double hommage en quelque sorte. Dernier point, le texte théâtral qui revient à intervalles réguliers dans le film, est celui de La Mouette d’Anton Tchekhov. Pourquoi lui ? Parce que selon Nanni Moretti, Tchekhov était l’auteur le plus approprié par rapport aux sentiments du film et de ses personnages.

« Je suis un aboulique »

Cinq ans après son dernier film, Nanni Moretti revient donc sur nos écrans... à reculons. En choisissant de suivre l'errance d'un homme terrassé par une tâche trop lourde pour lui : pas tant un homme qui ne veut pas - après tout quand on lui demande s'il accepte d'être le ...

Lire la suite
8
Senscritchaiev

Panique au Vatican

Les pourpres et les ors pour élire un nouveau pape, transformant en Saint Père un vieux cardinal simple et discret interdit par une telle consécration. Panique au Vatican, fuite et subterfuges pour échapper à la responsabilité écrasante qui va désormais être la sienne ...

Lire la suite
7
Aurea

Je n'ai pas envie de lui chercher des crosses...

Ca faisait pas mal de temps que je n'avais pas pris autant de plaisir devant un film récent, moi... Alors que je pensais ce bon Nanni mort et enterré depuis dix ans (mon Dieu !... L'horrible Caïman !) le voici en très grande forme, avec ce qu'il faut de sérénité en plus ...

Lire la suite
7
Torpenn
le contexte
A voir également
Affiche du film LE SUCRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PROPHÉTIE DES GRENOUILLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE QUEEN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA LÉGENDE DE BOUDDHA
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés