Bande Annonce de HAPPY ENDDécouvrez la bande Annonce de HAPPY END sur FilmoTVhttp://
Michael Haneke
Isabelle HuppertJean-Louis TrintignantMathieu KassovitzToby JonesFantine HarduinFranz RogowskiLaura VerlindenNabiha AkkariDominique BesnehardHassam GhancyJackee Toto

HAPPY END

103 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michael Haneke.

Casting : Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant, Mathieu Kassovitz, Toby Jones, Fantine Harduin, Franz Rogowski, Laura Verlinden, Nabiha Akkari, Dominique Besnehard, Hassam Ghancy. Jackee Toto

Synopsis : A Calais, Georges Laurent, patriarche d'une famille bourgeoise, accueille sa petite-fille, Eve, dont la mère est dans le coma. Chez le vieil homme, l'atmosphère est souvent sinistre, entre Thomas, qui n'assume pas une double vie, et sa soeur Anne, dont le fils Pierre connaît de nombreux problèmes...

Scénario : Michael Haneke.
Pays : Autriche|Allemagne|France
Tags : Drame, Migrants, Familles françaises, Bourgeoisie, élite, haute, noblesse, Suicide / Suicidaire, Famille dysfonctionnelle, Dépression.

à partir de

9.99
voir ce film

Douzième film du grand réalisateur autrichien Michael Haneke, Happy End a le sens de l’humour. Parce que derrière ce titre joyeux, on pourrait presque croire que le cinéaste s’est fendu d’une comédie. Mais faut pas pousser.

Bienvenue à Calais, chez les Laurent, une famille bien bourgeoise. Il y a le patriarche, un poil acariâtre, joué par Jean-Louis Trintignant, la fille Anne (jouée par Isabelle Huppert), le fils Thomas (Matthieu Kassovitz), un sacré cachottier, et les petits enfants Pierre – pas fastoche le Pierre –, et Eve, une jeune fille pas bien tranquille.

Avec son ironie et sa petite misanthropie qui fait du bien là où ça fait mal, Haneke titille la nature humaine dans un film qui combine le sadomasochisme, l’euthanasie, le matricide, tout ça sur fond de crise des migrants. Amusez-vous bien !

Si c’est la première fois qu’Haneke dirige Matthieu Kassovitz, c’est la deuxième fois qu’il travaille avec Jean-Louis Trintignant, qui ne sort de sa retraite que pour lui. Avant Happy End, il y en en effet eu Amour, dans lequel le comédien, alors âgé de 82 ans, jouait un vieux monsieur qui finissait par tuer sa femme, démente et pétrie de souffrance. Leur fille était alors incarnée par Isabelle Huppert. Ça vous rappelle quelque chose et c’est normal : dans Happy End, vous n’avez pas eu la berlue : le personnage de Trintignant, qui s’appelle George comme dans Amour, avoue à sa petite fille qu’il a donné la mort à sa femme. Alors petite blagounette ? Mieux que le ‘Marvel shared universe’ avec ses Avengers et ses petits clins d’œil référentiels, voici l’univers partagé de Michael Haneke.

Happy End a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2017 mais contrairement au Ruban Blanc et à Amour, tous les deux Palme d’or, Happy End n’a pas été très bien reçu par la critique. Si c’est « brillant et cinglant » pour Bande à Part ou si « cette œuvre ironique » est « d’une grande actualité » pour Les Fiches du Cinéma, ça « donne l’impression de tourner en rond » pour La Voix du Nord, ça « manque son but » pour Le Monde, c’est un « agaçant manuel du parfait petit Haneke illustré » pour Le Parisien et c’est « ennuyeux et embarrassant » pour L’Express. Aïe.

C’est un choix spécial mais pour jouer Pierre Laurent, le fils d’Anne jouée par Isabelle Huppert, Michael Haneke a casté l’acteur allemand Franz Rogowski. Franz a été révélé aux yeux du monde en 2015 grâce au film Victoria, époustouflante fuite en avant de jeunes braqueurs en plein Berlin entièrement tourné en un seul plan séquence. Un film technique qui soulignait chez ses comédiens une endurance et un talent hors norme.

 

 

Poissons en eaux troubles

Happy End a été fraîchement accueilli à Cannes. Haneke ne peut tout de même pas remporter une Palme d'Or à chaque fois qu'il concourt. Le film a tout pour déplaire à ceux qui n'aiment pas habituellement son cinéma puisqu'il en est une sorte de condensé, un Best of ou ...

Lire la suite
7
6nezfil

"Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles..."

HAPPY END (15,8) (Michael Haneke, AUT/FRA/ALL, 2017, 108min) : Cette grinçante fable chorale nous entraîne dans l'intimité d'une famille de bourgeois, dirigeant d'une grande entreprise de BTP dans la région de Calais. À la suite de l'hospitalisation de sa mère une jeune ...

Lire la suite
7
seb2046

24 mensonges par seconde

Une fois de plus, le palmarès cannois aura donc raté le véritable grand film de la compétition. Mais qu'importe, si ce Happy End n'est peut-être pas considéré à sa juste valeur aujourd'hui, il sera sans doute perçu dans une vingtaine d'années comme le film central de ...

Lire la suite
9
TarkovskiNautique
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    Isabelle Huppert
  • Pas si éloigné
    FAUTE D'AMOUR était présenté comme HAPPY END en compétition du 70e festival de Cannes.
  • Egalement realisé par
    Michael Haneke
  • Dans le même genre
    Comme le cinéaste allemand Michael Haneke, le réalisateur finlandais Aki Kaurismaki a lui aussi traité la "crise des migrants" dans le nord de la France dans un film plus engagé mais non moins édifiant.
A voir également
Affiche du film MON PIRE CAUCHEMAR

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film AMEN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film FUNNY GAMES U.S.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MOTHER AND CHILD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film READY PLAYER ONE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS LA BRUME

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GASTON LAGAFFE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE FORTRESS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE MADELEINE

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA MORT DE STALINE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés