Bande Annonce de HAPPY FEWDécouvrez la bande Annonce de HAPPY FEW sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2249/fond/2249_w_500.jpg
Antony Cordier
Elodie BouchezMarina FoïsNicolas DuvauchelleRoschdy ZemAlexia StresiBlanche GardinGenviève MnichJean-François StéveninNaomi FerreiraCedric WeberIlona CalyNathalie Roche

HAPPY FEW

100 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Antony Cordier.

Casting : Elodie Bouchez, Marina Foïs, Nicolas Duvauchelle, Roschdy Zem, Alexia Stresi, Blanche Gardin, Genviève Mnich, Jean-François Stévenin, Naomi Ferreira, Cedric Weber, Ilona Caly. Nathalie Roche

Synopsis : Rachel vit avec Vincent. Teri est la compagne de Franck. Ils sont heureux dans des vies bien installées et confortables. Jusqu'au jour où Rachel et Franck se rencontrent et entament une liaison amoureuse. Vincent et Teri vont les suivre. C'est le début d'une histoire à deux fois deux. Et peut-être à quatre... Mais rien n'est simple quand tout pousse au respect des conventions.

Scénario : Antony Cordier, Julie Payr.
Musique : Frédéric Verrières.
Pays : France
Tags : Drame, Couple, Drame sentimental.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

« Aimez qui vous voulez », tel était le slogan choisi par le distributeur du film Happy few d’Antony Cordier pour figurer sur les affiches lors de sa sortie en salles.

Presque un programme électoral en forme de cri du cœur. Tout comme l’avaient fait les frères Larrieu avec Peindre ou faire l’amour, Antony Cordier, pour son second long métrage après Douches froides (César du meilleur film en 2005) se plonge avec délice dans les tourbillons d’une sexualité de couples en liberté. Tout commence par un banal adultère entre Rachel (Marina Foïs) et Franck (Roschdy Zem) mais tout devient très différent quand Teri (Elodie Bouchez) et Vincent (Nicolas Duvauchelle), leurs conjoints respectifs, les y rejoignent d’un même mouvement. S’ensuit une relation fondée sur l’élaboration d’une règle de conduite : rien de sexuel à quatre, tout à deux et au même moment. Tandis que les enfants sont mis entre parenthèse, les quatre héros de cette histoire pas comme les autres se prennent à leur propre jeu. Jusqu’où ne pas aller trop loin dans l’oubli des conventions et dans la fusion des sentiments et des corps ?

C’est la question qui peu à peu s’impose aux deux couples. Cordier explore des pistes et surtout renoue avec un esprit libertaire pas forcément au goût du jour. Il est vrai que son « Aimez qui vous voulez » a des parfums indéniables de Mai 68.

« Ca m’a toujours plu de filmer la sexualité. Je trouve que la nudité d’un acteur est un spectacle et qu’on peut la donner librement, sans la rattacher à une nécessité scénaristique. La nudité, il faut l’offrir. Il ne faut pas la marchander dans la dramaturgie. » Fin de citation. C’est ainsi qu’Antony Cordier justifie son envie de filmer les corps de son quatuor de comédiens.

De fait dans Happy few, la nudité n’est jamais un tabou, jusqu’à occuper même le centre de certaines séquences à l’instar de celle, désormais fameuse, où pour accomplir le fantasme de l’un des protagonistes, des sacs de farine volontairement éventrés sont l’unique accessoire d’une véritable confrontation amoureuse à quatre. Avec en ligne de mire de ce moment crucial la question posée par le cinéaste lui-même : « Comment faire pour qu’on en sorte tous heureux ? ». Ce qui s’avère être en fait le thème principal du film et dont on voit bien qu’il s’applique autant aux personnages qu’aux acteurs eux-mêmes tant l’implication physique de ces derniers est indispensable à la réussite du propos. En une forme d’hommage à Renoir le patron, c’est au cours d’une partie de campagne que la liberté et le bonheur trouvent leur plus belle illustration.

Loin de la ville et de ses contraintes sociales, Rachel, Franck, Teri et Vincent tentent d’inventer, même fugacement, un nouveau désordre amoureux.  On imagine aisément qu’Antony Cordier aux côtés de cinéastes comme Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Alain Guiraudie ou bien encore Bertrand Bonello, pose les jalons d’un cinéma français qui aurait en commun la recherche de nouvelles utopies à proposer à ses spectateurs.

A voir également
Affiche du film LE RAID

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TOO MUCH FLESH

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DOUCHES FROIDES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IF YOU LOVE ME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LIVE BY NIGHT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HARMONIUM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IL A DÉJÀ TES YEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NO WAY OUT

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA COMMUNAUTÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENDETTA POUR LE SAINT
Inclus danspassillimite