HASTA MAÑANA

Bientôt disponible
Parce que la présence de Claude Lelouch est aussi au centre d'un film d'adolescents à la dérive
Drame - 2014 - France - 81 MIN - Tous publics
Léo, un adolescent orphelin, est passionné par l'écriture. Il rêve de rencontrer Claude Lelouch pour lui faire lire ses écrits et passe ses journées avec son meilleur ami Nino. Un jour, Léo confie à Nino avoir terminé l'écriture d'une nouvelle. Le lendemain, Nino disparaît avec la nouvelle...
5.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Hasta mañana. C’est en ces termes que les gamins à qui le film donne la parole se saluent. Hasta manana, à demain. Car effectivement, c’est de demain qu’il s’agit. Quand le présent est insupportable et que se projeter dans l’avenir devient une question de survie.

Hasta mañana raconte la vie d’une poignée de gamins regroupés dans un centre pour orphelins. Le film scrute leurs espoirs, leurs blessures, leurs relations aux adultes qui les encadrent, mais aussi les liens qui unissent quelques-uns. Notamment Léo et Nino, deux préados inséparables. Jusqu’à ce que le second se fasse la belle, mettant le centre en émoi.

Le réalisateur du film, Olivier Vidal sait en tous cas ce que l’enfance veut dire. Il est musicien depuis l’âge de cinq ans et rêve de faire du cinéma depuis l’adolescence. C’est Patrick Grandperret qui lui a mis le pied à l’étrier, tout comme Claude Lelouch le fera avec le héros de son film. Il créé immédiatement une association ayant pour but de permettre à des jeunes de réaliser des courts métrages. Il montera par la suite une société de production avec Sébastien Maggiani, avec qui il cosignera Hasta manana, et Kacey Mottet-Klein, le jeune acteur fétiche d’André Téchiné.

Le contexte

Jean-Christophe Bouvet

C'est la même solidarité enfantine face au monde adulte

Sébastien Maggiani

C'est aussi le portrait d'une enfance écorchée

L'AUTRE DUMAS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS