HENRY, PORTRAIT D'UN SERIAL KILLER

Bientôt disponible
Parce que le film s'inspire du parcours de Henry Lee Lucas, au moins 199 meurtres recensés !
Policier / Suspense - 1990 - Etats-Unis - 79 MIN - interdit aux moins de 16 ans

Henry a assassiné sa mère abusive. A sa sortie de prison, il erre à travers les Etats-Unis et commet de nombreux meurtres. Il s’installe à Chicago avec Otis, rencontré en prison, et sa sœur Becky. Henry et Otis multiplient les crimes violents.

Réalisé par

6.4 / 10
1MNavant
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Henry a assassiné sa mère abusive. A sa sortie de prison, il erre à travers les Etats-Unis et commet de nombreux meurtres.

A Chicago, Henry s’installe dans un appartement avec Otis, un dealer qu’il a rencontré en prison, et sa sœur Becky, qui a fuit son mari violent.

Henry et Becky ne sont pas indifférents l’un à l’autre. Henry et Otis multiplient les crimes violents : familles, hommes, femmes, enfants, prostituées, rien ne les arrête. Henry considère qu’en changeant leur façon de tuer à chaque crime, la police ne pourra jamais remonter jusqu’à eux.

Contexte

Michael Rooker

Un film caustique sur les tueurs en série, qui tient autant de la parodie que du documentaire. C'est aussi la révélation de Benoît Poelvoorde.

John Mcnaughton

Passionné par la psychologie criminelle, le réalisateur Richard Fleischer signe dès 1968 un des meilleurs films de tueur en série.

LES GARDIENS DE LA GALAXIE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité