Bande Annonce de HIERRODécouvrez la bande Annonce de HIERRO sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2121/fond/2121_w_500.jpg
Gabe Ibáñez
Andrés HerreraBea SeguraElena AyanaMar SodupeMiriam CorreaHugo ArbuesJavier MejíaJon AriñoKaiet RodríguezRaquel Salvador

HIERRO

85 mn

Note de SensCritique :

5.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gabe Ibáñez.

Casting : Andrés Herrera, Bea Segura, Elena Ayana, Mar Sodupe, Miriam Correa, Hugo Arbues, Javier Mejía, Jon Ariño, Kaiet Rodríguez. Raquel Salvador

Synopsis : Le fils de la jolie Maria disparaît mystérieusement, alors qu’elle voyage sur un ferry. La pauvre mère,  horrifiée, ne croit pas qu’il soit tombé par dessus bord. Six mois plus tard, lorsque la police l’appelle pour qu’elle identifie le corps d’un enfant qui a été retrouvé dans les mêmes eaux, elle ne le reconnaît pas et remonte la piste d’un éventuel kidnapping.

Scénario : Javier Gullón, Jesús de La Vega.
Musique : Zacarías M. de La Riva.
Pays : Espagne
Tags : Trouilles espagnoles, Mamans, Voyages catastrophes, Inédits au Cinéma, Fantastique / Horreur.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Alors qu’elle voyage  en ferry vers une île des Canaries, Maria, jeune mère de famille, est confronté à la disparition soudaine de son garçonnet de dix ans. Est-il tombé à la mer?  A t-il été kidnappé ? A t-il fait une fugue ? Ou s’est-il carrément évanouit dans les airs par la seule grâce du Saint Esprit ? Six mois plus tard, loin d’être remise de ce trauma, Maria revient sur l’ile ou a été retrouvé le corps d’un enfant noyé et  qui ressemble étrangement au sien… Pur film atmosphérique, Hierro est le premier long métrage de l’espagnol Gabe Ibanez qui a auparavant officié comme créateur d’effets visuels  sur des films fantastiques d’Alex de la Igliesas comme Perdita Durango ou le Jour de la bête. Contrairement à la majorité des films de la nouvelle vague du cinéma  fantastique espagnol, Ibanez joue plus la carte de l’angoisse psychologique que celle de l’horreur frontale. 
Car Hierro, via une bande-son très travaillée et quelques effets stylistiques de réalisation, tente de rentrer dans la psyché tordue d’une femme à l’esprit partant en vrille. Le film tient entièrement sur l’interprétation impliquée de Elena Anaya, sublime  actrice espagnole qui arrive à faire passer toutes les angoisses et les doutes  d’une femme couverte de chagrin et en proie constant à ses démons intérieurs.  

Sélectionné à la semaine de la critique cannoise en 2009 et au festival du film fantastique de Gérardmer en janvier 2010, Hierro fait partie de la renaissance du cinéma fantastique espagnol qui a démarré en 1995 avec Le Jour de la bête d’Alex de la Igleisa. Autant le cinéma d’horreur ibérique des années 60/70 jouait encore la carte du gore outrancier et des monstres velus (comme la série des Waldemar/loup-garou avec Paul Naschy) autant les jeunes cinéastes de la nouvelle vague des années 2000 préfèrent s’impliquer dans une épouvante plus psychologique ou le fantastique se teinte presque forcément de réalisme. Voir les films de Jaume Balaguero (la Secte sans nom, Fragile, Darkness), Guillermo Del Toro (l’Echine du diable) Alejandro Amenabar (Tesis, Ouvre les yeux,  les Autres), Nacho Cerda (Abandonnée) ou encore Paco Plaza ( les Enfants d’Abraham). Suite à l’énorme succès au box office local de deux d’entre eux à la fin des années 2000 (en l’occurrence REC de Plaza et Balaguero et l’Orphelinat de Juan Antonio Bayona),  le cinéma fantastique espagnol, comme nous le montre également Hierro, a pris un virage plus sensoriel que franchement grand-guignolesque. D’ailleurs comme le précise son réalisateur Gabe Ibanez qui a également fait ses armes dans la publicité : « les outils du cinéma sont parfaits pour montrer la folie ». Ce qui pourrait être aussi la maxime de Roman Polanski ou de David Lynch…

La peur de l'eau.

Tandis que la France s'enfonce de plus en plus dans une mélasse de médiocrité cinématographique, l'Espagne, elle, continue à s'imposer (cf. Pas un mot et Sexy Killer), et cette fois ci c'est avec le superbe Hierro. Cependant, soyons honnêtes, Hierro, dés son début, nous ...

Lire la suite
8
SlashersHouse

Critik !

Le film a une aura assez importante pour un petit film indé espagnol, la performance et la beauté de Elena Anaya y sont pour beaucoup. Le réalisateur réussit un film surprenant mélangeant suspense / psychosociologie et un brin d'épouvante avec une caméra interessante. De ...

Lire la suite
7
Pyramid

HIERRO démontre une nouvelle fois toute l'habilité de nos voisins espagnols pour suggérer l'angoisse et insuffler une dose de tragédie dans des œuvres flirtant avec le fantastique. Notre chronique est en ligne sur le site Terreurvision. ...

Lire la suite
7
Terreurvision
A voir également
Affiche du film ROOM IN ROME

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LUCIA ET LE SEXE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NACHO CERDA - LA TRILOGIE DE LA MORT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ATROCIOUS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés