Bande Annonce de HOFFADécouvrez la bande Annonce de HOFFA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7220/fond/7220_w_500.jpg
Danny Devito
Armand AssanteDanny DevitoJ.t. WalshJack NicholsonJohn C. ReillyJohn P. RyanKevin AndersonFrank WhaleyRobert Prosky

HOFFA

134 mn

Note de SensCritique :

6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Danny Devito.

Casting : Armand Assante, Danny Devito, J.t. Walsh, Jack Nicholson, John C. Reilly, John P. Ryan, Kevin Anderson, Frank Whaley. Robert Prosky

Synopsis : Ce jour-là, Jimmy Hoffa et son bras droit, Bobby Ciaro, ont rendez-vous avec le mafieux Carol D’Allesandro. Alors qu’ils attendent sur le parking d’un restaurant, au bord de l’autoroute, ils se souviennent de leur rencontre et de leur lutte commune pour faire du syndicat des routiers, le plus puissant syndicat des Etats-Unis, quitte à fréquenter d’un peu trop près la Mafia...

Scénario : David Mamet.
Musique : David Newman.
Pays : France | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame.

Film pas encore disponible

Comédien depuis le début des années 1970 – il fut le schizophrène de Vol au dessus d’un nid de coucou de Milos Forman –, Danny DeVito commença à se faire connaître et reconnaitre grâce à la Poursuite du diamant vert de Robert Zemeckis. En 1987, à l’âge de 43 ans et après plusieurs courts métrages et quelques films pour la télévision, il réalise son premier long métrage, une comédie noire intitulée : Balance maman hors du train.

Après la Guerre des Rose en 1989, dans lequel il dirige Michael Douglas – le producteur de Vol au dessus d’un nid de coucou – et Kathleen Turner, en 1992 il s’intéresse à Jimmy Hoffa, président du puissant syndicat des chauffeurs routiers américains, par ailleurs très lié à la mafia.

C’est à Jack Nicholson – qui, trois ans après Vol au dessus d’un nid de coucou, l’avait lui-même dirigé dans En route vers le sud – que DeVito confia le rôle de ce personnage complexe, déclaré officiellement mort sept ans après sa mystérieuse disparition survenue en 1975, et qui lui vaudra l’une de ses nombreuses nominations aux Golden Globes. 

C’est Oliver Stone puis Barry Levinson qui avaient d’abord été envisagés pour mettre en scène le film que vous venez de voir, finalement c’est Danny DeVito qui hérita du projet, auquel il associa très vite son ami Jack Nicholson qui, pour la première fois en trente ans de carrière, joua le rôle d’un personnage ayant réellement existé. Sans pour autant ressembler trait pour trait à son modèle, il eut recours à un trio de maquilleurs qui lui posèrent un faux nez et quelques fausses dents. Pour cette création, Greg Cannom, John Blake et leur consœur Ve Neill furent, tous trois, nommés à l’Oscar du meilleur maquillage.

C’est avec sa femme, la comédienne Rhea Perlma, que Danny DeVito produisit Hoffa. Avec « Jersey Films », leur toute nouvelle maison de production, ils participeront, ensuite et entre autres, au financement de Pulp Fiction, de Bienvenue à Gattaca ou, encore, de Erin Brockovich, seule contre tous. Avant de lire le scénario de David Mamet, DeVito pensait que Jimmy Hoffa n’était qu’un « gangster ». Après lecture, il découvrit, en fait, « un homme loyal » face à une justice résolue à saper la puissance de son syndicat. « Dans mon film, expliqua-t-il, je ne montre pas Hoffa comme un saint, mais comme une personne au milieu de la mêlée. [...] Il combattait le feu par le feu. » Le mystère restant encore très épais tant d’années après sa disparition, toutes les hypothèses sont permises. Et, puisque son cadavre ne fut jamais retrouvé, là aussi les hypothèses les plus folles furent envisagées, certains l’imaginant au fin fond du lac Michigan ou coulé dans le béton des fondations d’un stade de New York !


A propos de cadavre, pendant les obsèques des camionneurs, dont les cercueils ne sont pas encore fermés, vous avez peut être reconnu parmi eux un figurant illustre, le cinéaste Tim Burton qui, la même année, avait dirigé DeVito en Pingouin dans Batman Return, face à Michael Keaton. Ce n’est pas tout, on peut également apercevoir la ronde silhouette du comédien et cinéaste Jon Favreau, futur réalisateur d’Iron Man, et, plus discrète, dans le rôle d’une religieuse infirmière, la propre fille de Jack Nicholson, Jennifer Nicholson, reconvertie, depuis, dans le prêt à porter. Née en 1963, elle est également la fille de Sandra Knight, qui fut Madame Nicholson de 1962 à 1968. Ces deux-là s’étaient rencontrés dans le cours d’art dramatique dirigé par Martin Landau et avaient tourné ensemble une unique fois – l’année de la naissance de leur fille – dans l’Halluciné (rebaptisé parfois : le Château de la terreur), un film tourné à (très) vive allure par le Roi de la Série B à (très) petit budget : Roger Corman, assisté notamment par un inconnu de 24 ans, Francis Ford Coppola. 

Une historique sur le syndicat des camionneurs américains (entre autre) même cela reste un film inté

Je viens de revoir ce film pour la troisième fois et c'est toujours un réel plaisir de voir un Grand Jack Nicholson et Dany De Vito, qui a des rôles fait pour eux, enfin ils les jouent admirablement, je vous livre une petite explication d'un fait historique dramatique réelle, ...

Lire la suite
10
Sumo06
le contexte
A voir également
Affiche du film EN ROUTE VERS LE SUD
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE PLEDGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA GUERRE DES ROSE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MOTHER AND CHILD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés