HOLLOW MAN : L'HOMME SANS OMBRE

Bientôt disponible
Fantastique / Horreur - 2000 - Allemagne|Etats-Unis d'Amérique - Tous publics

Après des années de recherche, Sebastian Caine a trouvé le moyen de rendre la matière invisible. Décidé à aller jusqu’au bout, il se prépare à entreprendre des expériences sur l’homme, et convainc ses collègues de le laisser procéder sur  lui-même. L’essai est concluant, à un détail près : le processus ne peut être inversé. Sebastian trouve des solutions provisoires pour s’adapter, mais avec le temps, des effets secondaires apparaissent. Ils affectent surtout son état mental , et il devient une menace pour ses collègues, en particulier pour son assistante Linda.

Réalisé par

5.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

Après Starship troopers, Paul Verhoeven a cherché pendant longtemps une histoire à mettre en scène lorsque le studio Sony lui a  proposé de réaliser Hollow man. Intéressé, le cinéaste hollandais y a vu la possibilité de traiter un thème moral  à sa façon, franche et potentiellement provocatrice. Il se souvenait de l’époque où , étudiant la philosophie, il avait été frappé par une pensée de Platon, qui avait déclaré que si l’homme pouvait accéder à l’invisiblilité, sa première action consisterait à tuer son voisin afin de violer la femme de celui-ci. C’est à peu près ce qui arrive au savant joué par Kevin Bacon lorsque la possibilité d’acquérir grâce à la science un pouvoir démesuré s’offre à lui. Verhoeven a peut-être aussi été stimulé par la perspective de montrer Kevin Bacon complètement nu pendant les trois quarts du film sans être censuré.  Pour y arriver, il a inventé avec son infographiste une série d’effets spéciaux qui n’existaient pas encore.

Le résultat est très spectaculaire , et a contribué à faire avancer de façon significative l’imagerie numérique appliquée au cinéma.

Contexte

Kevin Bacon

Paul Verhoeven

TREMORS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité