IL ÉTAIT UNE FOIS EN AMÉRIQUE

Bientôt disponible
Drame - 1984 - Italie|Etats-Unis d'Amérique - interdit aux moins de 12 ans
En 1968, Nathan Aaronson, dit " Noodles " revient à New York dans le Lower East Side, après des années d'absence. Il se souvient de sa jeunesse, quand, avec une bande de copains, ils profitaient de la Prohibition pour régner sur le quartier. Il se souvient de son de son ami de toujours, Max, mais aussi de premier amour, Deborah...

Réalisé par

8.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE est le dernier long métrage de SERGIO LEONE, considéré par beaucoup comme son chef-d’œuvre. Construit en une succession de flash-backs, le film balaie 45 ans d'histoire américaine, clôturant une trilogie entamée par SERGIO LEONE avec IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUEST et IL ETAIT UNE FOIS LA REVOLUTION.

C’est en 1970 que LEONE découvre THE HOODS, roman autobiographique écrit par un ancien malfrat. Le réalisateur italien vient de remporter un joli succès avec IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUEST, et il se met en tête de réaliser une adaptation très libre du roman, dont il acquiert les droits. Déterminé à écrire sa propre vision du film de gangster, il refuse, à la même époque, la réalisation du PARRAIN, mais rencontre très vite de nombreuses difficultés sur son adaptation, qui nécessitera finalement la collaboration de six scénaristes, dont, très brièvement, celle de NORMAN MAILER, deux fois lauréat du Prix Pulitzer.

Envisageant dans un premier temps de confier le rôle de NOODLES à RICHARD DREYFUSS, tout juste auréolé du succès des DENTS DE LA MER, LEONE pense offrir le personnage de MAX à un Français : en l’occurrence, GERARD DEPARDIEU, qu’il vient d’admirer dans le 1900 de BERTOLUCCI.

LEONE envisage même de confier à JEAN GABIN les scènes voyant MAX vieux, et à JAMES CAGNEY celles du NOODLES vieillissant. Quand GABIN meurt, en 1976, SERGIO LEONE n’a toujours pas réussi à monter son film, et ce sont finalement ROBERT DE NIRO et JAMES WOODS, à l’époque débutant, qui se voient choisis pour incarner NOODLES et MAX.

Après un changement de producteur, une impressionnante valse de scénaristes, un tournage de plus d'un an entre New York, Toronto, Rome et Venise, IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE est enfin achevé en juin 1984, plus de douze ans après que SERGIO LEONE ait commencé à travailler dessus.
Contexte

Robert de Niro

Sergio Leone

RAGING BULL

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting