IL MONACO DI MONZA

Parce que Toto en moine y appartient à l'ordre "des veufs déchaussés"
Comédie - 1963 - Italie - 101 MIN - VO - Tous publics
En 1630, à Monza, Pasquale, sa femme et leurs douze enfants sont chassés de leur pays par l'occupant espagnol. Pour subvenir aux besoins gargantuesques de sa progéniture, Pasquale décide de se faire passer pour un moine dans l'espoir de bénéficier de l'élan de charité de ses coreligionnaires...
6 / 10
6 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

En 1630, l’Italie est sous domination espagnole. Pasquale, un cordonnier père de douze enfants (six paires de jumeaux) ne parvient plus à nourrir sa famille. Il a alors l’idée de se déguiser en moine dans l'espoir de bénéficier de la charité de ses coreligionnaires.

Il est accueilli au château du marquis Egidio de Lattanzis, qui retient prisonnière sa belle-sœur Fiorenza pour l’épouser de force. Le marquis demande à Pasquale le faux moine de célébrer la noce.

Fiorenza est farouchement opposée à ce mariage car elle est amoureuse du capitaine espagnol Don Manuel, qui s’avère être le sosie de Pasquale.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA GRANDE NUIT DE CASANOVA (Véritable institution aux États-Unis mais peu connu en France (comme Totò en Italie), le comique Bob Hope a joué dans de nombreux films parodique. Il endosse ici le costume de Casanova.) ou encore LES CLOCHES DE SAINTE-MARIE (Une autre comédie religieuse, avec le crooner Bing Crosby en curé sympa et la grande Ingrid Bergman en bonne soeur sportive.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné