Bande Annonce de IT'S A FREE WORLDDécouvrez la bande Annonce de IT'S A FREE WORLD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2530/fond/2530_w_500.jpg
Ken Loach
Colin CaughlinJoe SiffleetJuliet EllisKierston WareingLeslaw ZurekDavoud RastagouMaggie RussellMahin AminniaRaymond MearnsShadah KavousianDavid DoyleFrank GilhooleyJohnny PalmieroSheera Kavousian

IT'S A FREE WORLD

92 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ken Loach.

Casting : Colin Caughlin, Joe Siffleet, Juliet Ellis, Kierston Wareing, Leslaw Zurek, Davoud Rastagou, Maggie Russell, Mahin Aminnia, Raymond Mearns, Shadah Kavousian, David Doyle, Frank Gilhooley, Johnny Palmiero. Sheera Kavousian

Synopsis : Angie est injustement licenciée de l’agence londonienne de recrutement pour laquelle elle fait de fréquents voyages à l’Est, afin d’y sélectionner de la main d’œuvre à bas prix. Lasse des petits boulots et des patrons, désireuse de se faire une place au soleil et de persuader ses parents et les institutions qu’elle peut désormais s’occuper elle-même de son petit garçon, elle décide de fonder sa propre société en compagnie de Rose, sa colocataire. Dans un premier temps, les deux jeunes femmes flirtent avec l’illégalité, histoire de démarrer, mais peu à peu l’engrenage est impossible à interrompre : Angie est passée du côté des « exploiteurs ».

Scénario : Paul Laverty.
Musique : George Fenton.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Drame, Festival Lumière, L'Angleterre actuelle, Politique internationale, Des anglaises, Des gens du peuple, A gauche toute !.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Tout auréolé de sa Palme d’Or à Cannes, en 2006, pour Le vent se lève, film d’époque sur le conflit irlandais, Ken Loach, deux ans plus tard, livre It’s a free world!, son dix-neuvième long métrage de cinéma, et revient à son étude du monde du travail contemporain.

Dans Kes (1969), les choix du jeune héros étaient limités, mais il avait toutes les chances d’obtenir un travail et vivait au sein d’une communauté où l’avenir et la solidarité avaient encore un sens. Dans Regards et sourires (1981), nous étions en pleine ère Thatcher, les deux protagonistes quittaient l’école juste au moment des licenciements massifs : l’un des deux s’enrôlait dans l’armée, et le second n’avait pas beaucoup de perspectives. Dans Riff Raff (1991), Loach racontait la vie à Londres de jeunes gens venus de toute la Grande-Bretagne pour y trouver du travail, précaire et temporaire, sur des chantiers. Dans Raining Stones (1993), les chômeurs étaient réduits à de petites combines pour s’en sortir. Joe, dans My Name is Joe (1998) et Liam, dans Sweet sixteen (2002), vivaient dans une société désagrégée, où l’alcool et la drogue constituaient des refuges illusoires. It’s a free world !, contrairement à tous les précédents, ne se place pas du point de vue des exploités, mais bien des exploiteurs. Angie, sa blonde héroïne trentenaire et dynamique, en a marre de changer sans arrêt de boulot, d’être tributaire des désirs de ses patrons, et de ne pas arriver à se faire respecter, ni à élever elle-même son fils, qu’elle a dû confier à ses parents. Elle fonde avec Rose, son amie et colocataire, son propre cabinet de recrutement, pour faire travailler des immigrés pas toujours très légaux, dans des conditions pas forcément très humaines.

Ce qui, au début, doit aider la jeune femme à « démarrer » devient peu à peu la norme : Angie recule sans cesse les limites de l’inacceptable. La force du film, c’est son personnage principal, une personnalité riche et rigolote, fonceuse et sans limites, une de ces femmes dont d’aucun diraient qu’elle fonctionne « comme un homme ». Mais, si on la comprend et si, au début, on est forcément de son côté, peu à peu le malaise nous envahit et notre regard sur elle change. 

Au départ, Ken Loach et son scénariste, Paul Laverty, avaient pensé intituler le film «Les Temps changent». Angie est un pur produit du libéralisme : tout, dans son univers est devenu « flexible » et sa morale, elle-même est élastique. Si Ken Loach ne la charge pas, donnant toutes les raisons de son attitude, et notamment le fait qu’elle soit une mère célibataire, il ne l’excuse pas non plus. D’où notre malaise, face à ce personnage à la fois sympathique et révoltant.

Dans une scène de confrontation magnifique où son père, ancien docker, lui reproche d’exploiter des pauvres gens venus de l’Est, et de ne pas penser à l’avenir de son fils, qui n’aura aucune chance face à cette main d’œuvre à bon marché, Angie l’accuse d’être du côté du Front National. Elle lui rappelle qu’il a eu le même emploi pendant trente ans, alors qu’elle-même a connu trente boulots différents, en seulement dix ans. Colin Coughlin, qui interprète le père, n’est pas un acteur, mais bel et bien un docker en préretraite et un syndicaliste que Loach a rencontré en tournant, en 1995, The Flickering Flame, documentaire sur la grève des dockers à Liverpool.

Le sous titre de ce film, « Une histoire de la moralité contemporaine », va comme un gant à It’s a free world ! Kierston Wareing, l’époustouflante interprète d’Angie, est née en 1978 en Angleterre et a étudié son art pendant trois ans à L’Institut Lee Strasberg de New York. Avant It’s a free World !, elle avait surtout travaillé à la télévision et pas mal galéré : au moment du casting, elle envisageait d’abandonner son travail de comédienne et avait repris des études pour être secrétaire juridique. Depuis, elle a poursuivi sa carrière sur le petit et le grand écran, et elle était renversante en mère pas très tendre de la jeune héroïne de Fish Tank, d’Andrea Arnold (2009). On est très content que Ken Loach, en la choisissant, l’ait empêchée de quitter les plateaux…

IT'S A FREE WORLD de Ken Loach

Ken Loach prend un cas à la marge du système anglais du monde du travail, et nous dit: Attention cela existe et pourrait tendre à se généraliser. Il fait un superbe portrait de femme qui dans la mondialisation et la dérèglementation fait son chemin semé de violences qu'elle ...

Lire la suite
7
littlebigxav

Angie est chargée de recrutement pour une boite d'intérim ou de travail temporaire. Et pour une esclandre en public, elle est licenciée. Elle se retrouve du jour au lendemain sans revenu avec son fils à charge et ses crédits sur le dos. Mais Angie n'est pas du genre à s'apitoyer ...

Lire la suite
8
BibliOrnitho

* Film dénonçant l'exploitation des miséreux par les miséreux dans notre société contemporaine, la déshumanisation, le travail précaire… * Dur, dérangeant mais tellement réaliste. Difficile de dire si ce film est bien ou pas car l'important est le message..Et il passe... * ...

Lire la suite
10
alenbi
A voir également
Affiche du film LOOKING FOR ERIC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE QUEEN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film WE ARE FOUR LIONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EDEN A L OUEST

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés