J'AI VU TUER BEN BARKA

2005
101 mn
le cinéma et l'histoire se rejoignent
Ce film n’est plus disponible
Janvier 1966. Dans un meublé parisien, la police découvre le cadavre de Georges Figon, l'homme qui a fait éclater le scandale de l'affaire Ben Barka et ébranlé le pouvoir gaulliste.
Un an plus tôt, Figon, lassé des affaires douteuses et des escroqueries minables, est à la recherche d'un coup juteux. Proche du "milieu" depuis ses années de prison, il se voit confier une mission ...
Ce film n’est plus disponible
Policier / Suspense
France
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

S'il y a encore des cinéastes qui pensent qu'ils peuvent changer le monde avec leurs films, Serge Le Péron doit en faire partie. Etudiant en mai 68, il a filmé les grèves avant de devenir journalistes aux Cahiers du cinéma et de réaliser dès 1984 des longs métrages à caractère historique, politique et sociaux. C'est le cas de J'ai vu tuer Ben Barka, sorti en 2005.

Un film qui mêle faits divers historique - la disparition en 1965 de l'opposant au régime marocain, Mehdi Ben Barka - et cinéma, son enlèvement ayant eu lieu alors qu'il avait rendez-vous pour travailler sur un documentaire sur la décolonisation que devait écrire Marguerite Duras et que devait filmer Georges Franju, le réalisateur des Yeux sans visages.

Au générique de ce thriller politique, on retrouve Charles Berling dans le rôle du prétendu producteur du documentaire, Josiane Balasko dans celui de la romancière, Jean-Pierre Léaud, le héros des 400 coups, est Franju et Simon Abkarian lui joue Ben Barka. De quoi vous donner envie de réviser cette histoire.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver DES HOMMES D'INFLUENCE (Un film ou la politique utilise la télévision pour manipuler le public et sauver le président) ou encore CHACAL (L'histoire de la tentative d'assassinat du général de Gaulle).