Bande Annonce de J. EDGARDécouvrez la bande Annonce de J. EDGAR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3332/fond/3332_w_500.jpg
Clint Eastwood
Leonardo DicaprioArmie HammerJosh LucasJudy DenchNaomi WattsCheryl LawsonGeoffrey PiersonJosh Hamilton

J. EDGAR

132 mn

Note de SensCritique :

6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Clint Eastwood.

Casting : Leonardo Dicaprio, Armie Hammer, Josh Lucas, Judy Dench, Naomi Watts, Cheryl Lawson, Geoffrey Pierson. Josh Hamilton

Synopsis : J Edgar Hoover est à la fin de sa vie et de sa carrière. Il le sait, il le sent... Ayant une haute opinion de lui-même et de son oeuvre à la tête du FBI, il décide de raconter son incroyable parcours à des agents de la maison. Ses confidences vont rouvrir un demi-siècle de secrets inavouables, puisés dans l'espionnage des plus hautes personnalités américaines. Ses méthodes de travail basée sur la réactivité et la manipulation des médias transparaissent au fil de son récit. Hoover en profite aussi pour explorer les zones plus intimes de sa vie: sa mère omniprésente et castratrice ou sa passion inassouvie pour son bel assistant Clyde Tolson. Au final, il livre un portrait paranoïaque d'une Amérique obsédée par la menace communiste et le complot interne.

Scénario : Dustin Lance Black.
Musique : Clint Eastwood.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Politique / Histoire, Images de dirigeants, Plus d'émotion, Couples du même sexe, Des biopic, Services secrets, Au pouvoir, Introspection, PLUS D'EMOTIONS.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film
Le cinéma américain adore fouiller dans les placards, quitte à y débusquer des souvenirs peu glorieux… Clint Eastwood semblait tout désigné pour redonner vie à J.Edgar Hoover.

Voilà un homme qui aura régné pendant près d’un demi-siècle sur le plus célèbre service de renseignement au monde: le FBI… Hoover connaissait tout des secrets d’Etat et ceux, moins reluisants, des hôtes de la Maison Blanche. Consciencieux, manipulateur, cachottier, violent : le personnage fascinait autant qu’il révulsait. Sa vie privée était d’ailleurs à l’image de ses méthodes de travail : chaotique et cadenassée. Hoover a voué toute sa vie une passion sensuelle envers son assistant Clyde Tolson. Une relation que la bien-pensance et l’omniprésence d’une mère castratrice n’ont jamais laissé éclater au grand jour…

Il fallait un acteur capable d’incarner tous ces tourments pour que pareil personnage existe vraiment sur grand écran. Vous allez le voir: Leonardo di Caprio fait mieux que jouer son rôle : il est devenu J.Edgar Hoover
Y aurait-il une malédiction di Caprio ? A la sortie de J.Edgar, tout le monde (public et critiques) s’accordait à faire de Leo un des grands favoris pour les Oscars 2012. Résultat: il ne fût même pas nommé ! En 1994 retenu pour le second rôle dans Gilbert Grape , en 2005 sélectionné pour Aviator et en 2007 nommé pour Blood diamond, la star est a chaque fois repartie bredouille…
Et pourtant, vous l’avez vu, ce comédien là fait définitivement partie des plus grands d’Hollywood. Son interprétation dans J.Edgar va bien au-delà de la performance et du maquillage. Une fois de plus, di Caprio endosse les tourments de l’âme humaine, ceux qui le passionnent et qui l’animent, faisant de lui le comédien préféré d’un maître en la matière: Martin Scorsese…A ses côtés, dans le rôle de Clyde Tolson, le bras droit de Hoover, Armie Hammer. Un comédien qui de film en film gagne ses galons de nouveau jeune premier solide: The social network aura il est vrai donné un coup d’accélérateur majeur à une carrière qu’un physique de dieu grec pouvait cantonner dans le registre du bellâtre de service !

Il faut évidemment saluer le travail du réalisateur de ce film plus difficile à monter qu’un banal « biopic ». En s’attaquant à la légende noire du patron du FBI, Eastwood se risquait à pointer du doigt les côtés les plus sombres du pouvoir américain. A travers le Viet-Nam et l’Irak, le cinéma d’outre-Atlantique à prouvé de longue date qu’il n’hésitait pas à mettre les pieds dans la boue mais le très grand public boude généralement ce genre d’exercice d’autocritique. Le maestro Clint a, lui, choisi de tout miser sur l’humain pour expliquer ses défauts et donc ses méthodes.

Son J.Edgar est un homme torturé, passionné et excessif. Il n’est que le produit d’une époque, qui voyait du complot et du communisme partout. Avec 35 millions de $ de recettes aux Etats Unis, le film a amorti son coût de production : pas un triomphe donc mais un score plus qu’honorable, qui prouve que ce genre de sujet peut intéresser bien au-delà du cercle des historiens cinéphiles !

"That old cocksucker"

J. Edgar est un film bien curieux. Sa mise en scène pâlichonne, sa musique insupportable et son rythme mou du genou viennent sans arrêt briser les effets et les émotions d'un personnage intéressant : homosexuel qui ne s'est jamais assumé, justicier trouillard, fils à maman, ...

Lire la suite
7
LeYéti

J.EDGAR de Clint Eastwood

Il y avait longtemps que je n'avais pas vu Leonardo di Caprio dans un rôle où il n'était pas dans un costume un peu trop large pour ses épaules et je commençais à désespérer. Et le choix de Clint Eastwood de cet acteur pour endosser le costume de cette légende (blanche ...

Lire la suite
7
littlebigxav

Tout le monde est d'accord pour dire que Clint Eastwood est un grand réalisateur. Si on n'a pas oublié Josey Wales Hors la Loi, Pale Rider ou encore Le Maître de Guerre, c'est bien Impitoyable qui lui a donné ses lettres de gloire. Depuis, le héros du Bon la Brute et le Truand ...

Lire la suite
8
cloneweb
le contexte
  • Egalement interprété par
    Leonardo Dicaprio
  • Pas si éloigné
    Ce président américain reste comme l'un des plus décriés de l'histoire des Etats Unis. Lui qui avait élevé l'espionnage au rang d'art fut d'ailleurs l'employeur de J.Edgar Hoover. Amusant que ces deux-là se croisent sur grand écran à quelques années d'intervalle !
  • Egalement realisé par
    Clint Eastwood
  • Dans le même genre
    Allemagne de l'Est/Etats Unis...Deux mondes totalement différents...en apparence ! Les deux films démontrent que les époques et les lieux ont beau changer : la théorie du complot fini toujours par s'imposer au sommet des grandes puissances et l'espionnage devient alors l'arme absolue...
A voir également
Affiche du film MENSONGES D ETAT

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film INCEPTION

à partir de

1.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film INVICTUS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA MER À BOIRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés