JACQUES TOURNEUR, LE MÉDIUM

Parce que le cinéaste est celui du malaise et de l'insécurité, définitivement!
Documentaire - 2015 - France - 60 MIN - VF - Tous publics

Portrait du réalisateur Jacques Tourneur, maître de la série B qui œuvra à Hollywood dans les années 1940-50, dans tous les genres (horreur, western, film noir…). Des spécialistes de son œuvre évoquent la profonde croyance du cinéaste dans l’existence d’un monde invisible.

Réalisé par

5.3 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Jacques Tourneur (1904-1977) est le fils du réalisateur français Maurice Tourneur mais il a effectué la plus grande partie de sa carrière à Hollywood. Il débute dans les années 1930 et réalise ses principaux films dans les années 1940-50.

Tourneur était un maitre de la série B, qui s’est illustré dans de nombreux genres : le western, le film noir et surtout le film d’épouvante (La Féline, Vaudou…). Le réalisateur était persuadé de l’existence du surnaturel.

Des cinéphiles passionnés par son œuvre reviennent sur la carrière du réalisateur.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Bertrand Tavernier

Parce que c'est le film de Jacques Tourneur ou sa fascination pour le surnaturel est la plus évidente. Un classique de l'épouvante qui suggère au lieu de montrer.

Alain Mazars

Après son film sur Jacques Tourneur, Alain Mazars s'est intéressé à une autre figure de l'étrange : Tod Browning, réalisateur de "Dracula" (1930) mais surtout de "Freaks" et de films muets extravagants.

VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA FRANÇAIS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS