Bande Annonce de JAKOB LE MENTEURDécouvrez la bande Annonce de JAKOB LE MENTEUR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2607/fond/2607_w_500.jpg
Peter Kassovitz
Robin WiliamsAlan ArkinArmin Mueller-StahlBob BalabanLiev SchreiberMichael JeterHannah Taylor-GordonMatthieu Kassovitz

JAKOB LE MENTEUR

120 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Peter Kassovitz.

Casting : Robin Wiliams, Alan Arkin, Armin Mueller-Stahl, Bob Balaban, Liev Schreiber, Michael Jeter, Hannah Taylor-Gordon. Matthieu Kassovitz

Synopsis : Dans le ghetto, en Pologne, aucune information extérieure ne filtre sur le déroulement de la seconde Guerre Mondiale. Malgré cela, par un malheureux hasard, Jakob Heym entend un bulletin à la radio dans le bureau d’un officier allemand sur l’avancée des troupes soviétiques. Ce fragment d’information va alors bouleverser la vie de Jakob qui, pour étancher la soif de nouvelles de sa communauté, va être obligé de mentir pour ajouter de l’espoir à l’espoir…

Scénario : Didier Decoin, Peter Kassovitz.
Musique : Ed Shearmur.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame, Politique / Histoire.

Film pas encore disponible

Derrière JAKOB LE MENTEUR, il y a un pari aussi intéressant que risqué : faire un film lumineux qui raconterait le quotidien dans un ghetto en Pologne pendant la seconde Guerre Mondiale. Pas une pure fantaisie comme LA VIE EST BELLE de Roberto Benigni, mais un film qui, un peu à la manière de GOOD MORNING VIETNAM de Barry Levinson, décrit avec une certaine dose d’humour une situation historique réelle qui ne prête, ni à rire, ni même à sourire.

 

C’est peut-être pour ça que Marsha Williams, l’épouse de Robin Williams, a pensé qu’il s’agissait-là d’un rôle fait pour son mari quand le scénario de Peter Kassovitz et Didier Decoin lui est passé entre les mains. C’est d’ailleurs cette rencontre fortuite entre la star et le scénario qui ont permis au film de se faire, parce qu’avant cela le réalisateur Peter Kassovitz a essayé de monter ce projet pendant plus de cinq ans, sans succès. Cela dit, comme souvent, une star en appelant d’autres, c’est un défilé d’acteurs de renom qui constitue maintenant la distribution du film, avec notamment Liev Schreiber, Bob Balaban, Armin Mueller-Stahl, Alan Arkin ou encore Michael Jeter.

 

A noter que Peter Kassovitz est le père de Mathieu, à qui il a d’ailleurs offert un petit rôle dans JAKOB LE MENTEUR. Cela dit, le père a lui aussi joué dans quelques films de son fils, puisqu’on a pu le voir en professeur d’université dans MéTISSE, en patron de galerie dans LA HAINE et en philosophe dans ASSASSIN(S).

Peter Kassovitz, le réalisateur de JAKOB LE MENTEUR, n’est pas, de son propre aveu, pour une démarche trop autobiographique dans le cinéma, du moins en ce qui le concerne. Ce qui ne l’empêche pas d’affirmer, par ailleurs, que ce n’est pas non plus un hasard si certains de ses films ont comme sujet le sort des juifs pendant la seconde Guerre Mondiale. Il a lui-même été séparé de ses parents à l’âge de 5 ans quand ils ont été déportés, et a eu la chance de les retrouver après la guerre.

 

JAKOB LE MENTEUR est l’adaptation du roman du même nom, écrit par Jurek Becker en 1969, et disponible en France chez Grasset. Si le film est assez fidèle au livre, il y a malgré tout quelques différences notables. Tout d’abord, la petite Lina habite dès le début chez Jakob. Par ailleurs, il ment pour la première fois pour empêcher son ami Mischa de voler des pommes de terres aux Allemands. Enfin, dans le roman, il n’est pas exécuté en place publique, mais déporté avec les autres vers un camp d’extermination.

 

Le roman de Jurek Becker avait déjà été adapté au cinéma, bien avant la version de Peter Kassovitz, en 1975. Réalisé par Frank Beyer, c’est le seul film d’Allemagne de l’Est à avoir été nommé pour l’Oscar du Meilleur Film en Langue étrangère. Par ailleurs, son acteur principal, Vlastimil Brodsky, a remporté l’Ours d’Argent du Meilleur Acteur au 25ème Festival International du Film de Berlin.

le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    Pour la même démarche de s'attaquer à une événement historique sinistre en y apportant une certaine dose de dérision. Le film est réalisé par Barry Levinson.
  • Egalement realisé par
    Peter Kassovitz
  • Dans le même genre
    Pour la même envie d'aborder par l'humour le sujet de la déportation des juifs pendant la seconde Guerre Mondiale, avec ici une dimension encore plus fantaisiste. Le film est réalisé par Roberto Benigni.
A voir également
Affiche du film HAPPY FEET

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE MONDE SELON GARP

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film JULIETA

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAFE SOCIETY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OPERATION EYE IN THE SKY

à partir de

6.99
 
Affiche du film TOUT, TOUT DE SUITE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN HOMME À LA HAUTEUR

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BRAQUEURS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés