JE CHANTE

Parce qu'on peut voir aux côtés de Charles Trenet, Micheline Presle qui fait de la figuration
Comédie - 1938 - France - 84 MIN - VF - Tous publics
Monsieur Roy de la Barre dirige une vénérable institution de jeunes filles. Mais, sous des dehors respectables, il cache en réalité une passion du jeu dévorante, qu'il ne parvient pas à maîtriser. Au fil des ans, Roy de la Barre a ainsi dilapidé peu à peu les fonds de son établissement...

Réalisé par

6.3 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Monsieur Roy de la Barre dirige le collège Clairfontaine, une vénérable institution de jeunes filles. C’est un joueur invétéré, dont les dettes ont fini par mettre en danger l’établissement : les fournisseurs ne veulent plus fournir tant qu’ils n’auront pas été payés.

Charles, le neveu du directeur et professeur de musique, a été renvoyé par son oncle. Il revient pourtant pour l’aider.

Grâce à sa bonne humeur communicative et à ses chansons, Charles remet de l’ordre dans l’institution : il demande aux élèves de travailler pour rembourses les dettes, et rencontre aussi l’amour.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Charles Trenet

Parce que c'est une autre histoire de pensionnat, et que la musique y joue aussi un rôle important. Ce grand succès est le remake de "La cage aux rossignols" de 1945.

Christian Stengel

Une institution pour jeunes filles au bord de la faillite. Tel est également le point de départ de cette comédie avec Juliette Binoche. Cette fois-ci, ce n'est pas la chanson mais le féminisme qui sauvera l'établissement.

LA CAVALCADE DES HEURES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS