Bande Annonce de JE CROIS QUE JE L'AIMEDécouvrez la bande Annonce de JE CROIS QUE JE L'AIME sur FilmoTVhttp://
Pierre Jolivet
Albert DrayClémentine PoidatzFrançois BerléandGuilaine LondezHélène de Saint-PèreKad MeradLiane FolyMar SodupePierre DiotSandrine BonnaireVenantino VenantiniVincent Lindon

JE CROIS QUE JE L'AIME

86 mn

Note de SensCritique :

5.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pierre Jolivet.

Casting : Albert Dray, Clémentine Poidatz, François Berléand, Guilaine Londez, Hélène de Saint-Père, Kad Merad, Liane Foly, Mar Sodupe, Pierre Diot, Sandrine Bonnaire, Venantino Venantini. Vincent Lindon

Synopsis : PDG d'une entreprise en plein essor, Lucas se remet difficilement de sa dernière aventure amoureuse. La femme avec qui il entretenait une liaison était en fait chargée de l'espionner pour ses concurrents. Depuis, ce riche homme d'affaires rechigne à s'engager, craignant d'être à nouveau trahi...

Scénario : Pierre Jolivet, Simon Michael.
Musique : Creaminal.
Pays : France
Tags : Comédie, Sandrine Bonnaire, de moins de 90 minutes, Détective.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Lucas, un riche quadra industriel divorcé, est irrésistiblement attiré par Elsa, céramiste réputée à qui il a commandé une fresque pour le hall de son entreprise. Suspicieux malgré tout, il va recourir aux services du détective privé de sa société pour enquêter sur Elsa et les raisons de son célibat. Elsa, c’est Sandrine Bonnaire. Lucas, c’est Vincent Lindon. Quant au privé, il est incarné par François Berléand. Tel est le point de départ du film réalisé par Pierre Jolivet.

Pierre Jolivet a écrit cette comédie sur l’amour avec son complice de toujours, le scénariste Simon Michael. Ensemble, ils ont eu l’envie de faire revivre le début d’une histoire d’amour, le moment où deux êtres tombent amoureux, mais à un âge où tout devient compliqué. Leur héroïne a 38 ans et leur héros 43. Pour ces quadragénaires, l’art de la séduction devient plus difficile à mette en œuvre que par le passé. C’est précisément ce qu’ont voulu raconter Pierre Jolivet et son coscénariste.

Dans une autre vie, Simon Michael travailla dans un régiment de parachutistes qui faisait du renseignement puis directement aux Renseignements généraux. C’est donc lui qui est à l’origine du personnage du détective privé, c’est lui qui a imaginé que Lucas, alias Vincent Lindon, venait d’être la victime sentimentale et professionnelle d’une « taupe » implantée dans son entreprise pour le piéger. Je crois que je l’aime, c’est d’abord l’histoire d’une méfiance amoureuse. Découvrons-la !

Pour caractériser Elsa, Sandrine Bonnaire n’hésite pas à la décrire comme têtue, éclectique, exotique, fonceuse et frondeuse. Pas étonnant alors qu’elle ait pour amis et Peter Gabriel et un champion du monde de sumo. C’est à la fois un artisan doué et une artiste confirmée. Et l’actrice d’ajouter pour compléter ce tableau complexe : « Elle m’a permis d’aborder la comédie, car contrairement à l’image qu’on peut avoir de moi, je ne me suis jamais sentie aussi dramatique ou malheureuse que bon nombre des personnages que j’incarne dans des films. »

Quant à Vincent Lindon, il convient évidemment d’insister sur la complicité qui le lie à Pierre Jolivet puisque Je crois que je l’aime fut après Fred, Ma Petite entreprise et Le Frère du guerrier sa quatrième collaboration avec le cinéaste.  Du chômeur de Fred avec son blouson de cuir jusqu’au grand patron au costume strict de ce film, en passant par l’habit d’un guerrier du XIIIè siècle, les deux hommes ont largement exploré la palette des rôles possibles. Et l’acteur d’avouer que l’une des étapes favorites de leur travail en commun, c’est précisément de chercher et de trouver ensemble la parfaite tenue du personnage.

On retrouve cette même fidélité professionnelle avec le troisième protagoniste du film, Roland, alias François Berléand, dans le rôle de ce détective privé que rien n’arrête. L’acteur, à l’époque, a joué dans tous les films du cinéaste Pierre Jolivet, à l’exception de Zim & Co. Et Berléand de reconnaître que c’est le cinéaste qui, sur le tournage de Fred, lui a fait découvrir la liberté de jeu dont il était capable et qui ne l’a plus quitté depuis

Il est certain que sur le plan de l'innovation, "Je crois que je l'aime" de Pierre Jolivet ne peut entrer en compétition avec les modèles du genre, mais s'il séduit et charme, les raisons en sont que les acteurs, Bonnaire, Lindon et Berléand sont irrésistibles et que les ...

Lire la suite
7
abarguillet

JE CROIS QUE JE L'AIME de Pierre Jolivet

Pierre Jolivet pour sa première comédie romantique, parvient à nous faire rire sans aucun problème. Cette comédie légère et mouvementée est servie par d'excellents acteurs. François Berléand en accro de l'espionnage en tous genres et formé à l'école mitterrandienne, ...

Lire la suite
7
littlebigxav

La chose la plus remarquable de cette comédie romantique c'est son écriture. Les personnages sont vraiment splendides. Les dialogues de qualités et interprétés par des comédiens qui savent y faire. Très agréablement épaté par ce métrage. ...

Lire la suite
8
Ygor Parizel
 
le contexte
A voir également
Affiche du film QUELQUES JOURS AVEC MOI (VERSION REMASTÉRISÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TCHAO PANTIN
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TOUTE PREMIÈRE FOIS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CONFIDENCES TROP INTIMES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN HOMME PRESSÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES FILLES DU SOLEIL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : DOSSIER 64

à partir de

6.99
 
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YETI & COMPAGNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés