JE NE RÊVE QUE DE VOUS

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
C'est le premier film de Laurent Heynemann sur grand écran depuis longtemps. Nous sommes vraiment heureux de retrouver le signataire de La Question.
Politique / Histoire - 2020 - France - 103 MIN - VF - HD - Tous publics
Depuis ses 16 ans, Jeanne Reichenbach, qui a été mariée à Henry Torrès puis à Henri Reichenbach, est amoureuse de Léon Blum. Peu importe pour elle leur différence d'âge. Quand le père du Front populaire est envoyé dans les camps, elle brave les interdits pour l'accompagner dans son infortune...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Je ne rêve que de vous nous renvoie à l’une des périodes les plus douloureuses mais également les plus passionnantes, tant pour les historiens que pour les amateurs de romanesque, celle de l’Occupation, et nous offre en parallèle de revivre une très belle histoire d’amour au cœur du brasier. Une histoire passionnelle dont l’un des deux protagonistes se nomme Léon Blum, l’homme du Front populaire.

Laurent Heynemann l’admet volontiers, il n’a pas cherché à caresser le cinéma actuel dans le sens du poil. Les films historiques n’ont pas nécessairement le vent en poupe. Mais il a été soutenu par une productrice courageuse, Nelly Kafsky, qui avait déjà produit plusieurs de ses films pour la télévision. Ce n’est pas une tranche d’Histoire illustrée qui nous est servie, mais bel et bien un film, avec de vrais personnages, qui aiment, qui souffrent, qui espèrent.

Ce n’est pas le Léon Blum officiel qui nous est montré. Mais un Blum, intime, tel qu’il a été décrit par Dominique Missika dans le livre dont le film est inspiré. Nous ne sommes plus aux riches heures du Front Populaire quatre ans plus tôt. Le film nous le montre déchu, brisé, presque perdu, qui affronte des vents contraires. Nous le suivons à Riom, lors du procès honteux que les hommes de Vichy ont fait aux politiques qui les avaient précédés mais aussi dans différents lieux de détention, jusqu’à Buchenwald, le sinistre camp de la mort. Dont notre homme est l’un des rescapés.

Réalisé par

3.7 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Elsa Zylberstein

Sur fond de Seconde guerre mondiale, c'est un autre film de Laurent Heynemann qui raconte une histoire d'amour au coeur de la tourmente.

Laurent Heynemann

C'est aussi une belle réussite, qui parvient à faire vivre des personnages historiques sans les statufier.

LA PETITE JÉRUSALEM

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS