JE VOULAIS ME CACHER

2020
115 mn
À la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés

2020
115 mn
Ce biopic qui fait revivre une figure majeure de l'art brut, le peintre Antonio Ligabue, a reçu sept David Di Donatello (l'équivalent des César en Italie) en 2021 et son comédien principal Elio Germano a obtenu l'Ours d'argent d'interprétation masculine au Festival de Berlin.

Après avoir été expulsé de Suisse à la fin de la première guerre mondiale, Antonio Ligabue se retrouve en Italie contre sa volonté. Souffrant de troubles psychiques, sans attache, vivant dans une précarité totale, il s’accroche à sa raison de vivre, la peinture, qu’il pratique en autodidacte. Son talent va peu à peu être reconnu.

À la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Italie
Tous publics
VO - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

« Tu ne mérites pas d’exister ! », quand on essuie des paroles aussi violentes d’un instituteur en plus des brimades des autres élèves, difficile de prendre confiance en soi et d’affronter l’existence sereinement… Parce que sa différence dérangeait, Antonio Ligabue n’a pas eu une enfance ni une adolescence heureuse.

Ligabue a pourtant pris sa revanche sur la vie en réalisant son rêve de devenir artiste. C’est cette destinée que Je voulais me cacher raconte en s’appuyant sur des documents et des témoignages de personnes qui ont côtoyé ce peintre et sculpteur, né en Suisse en 1899, dont les talents créatifs s’épanouiront en Italie, pays de sa mère.

Le réalisateur Giorgio Diritti a choisi une approche plus émotionnelle que biographique pour faire revivre ce personnage énigmatique, qui a laissé de nombreuses toiles naïves représentant pour beaucoup des animaux ou des autoportraits. Elio Germano, l’interprète de François d’Assise dans L’Ami, incarne ici Ligabue. Avec une énergie extraordinaire, il donne à voir ses comportements parfois surprenants. Le rôle lui a valu un David di Donatello (le César italien) et l’Ours d’argent à la Berlinale.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SERAPHINE (Biographie d'une femme de ménage, peintre autodidacte, devenue célèbre dans les années 1920.) ou encore ALOÏSE (Isabelle Huppert puis Delphine Seyrig incarnent ce personnage inspiré de la vie d'Aloïse Corbaz qui trouva dans le dessin et la peinture un exutoire alors qu'elle était internée pour troubles psychiatriques).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné