JEREMIAH JOHNSON

À partir de 7.99 €
Pour le 2ème des 7 films que Sidney Pollack et Robert Redford firent ensemble, et bien
Guerre / Western - 1972 - Etats-Unis d'Amérique - 105 MIN - VM - Tous publics
Ancien soldat devenu trappeur, Jeremiah Johnson quitte, vers 1850, la ville pour les hauteurs sauvages et désertiques des Montagnes Rocheuses. Il fait la rencontre de Griffes d'ours, un vieux chasseur de grizzlys qui l'initie aux secrets de la montagne. Un jour, il découvre une cabane dont les occupants pionniers ont été tué par les Indiens, à l'exception d'une femme devenue folle et d'un...

Réalisé par

7.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Vers 1850, Jeremiah Johnson, alias Robert Redford, quitte la ville pour les hauteurs sauvages des Montagnes rocheuses. Tel est le point de départ de ce western écrit par John Milius, Edward Anhalt et David Rayfiel, d’après un roman de Vardis Fisher, et réalisé par Sydney Pollack. C’est une nouvelle fois dans le cinéma américain le récit d’un retour à la nature sauvage, à l’Ouest des origines, aux sources historiques par conséquent.
Une inspiration lancinante et jamais longtemps absente des écrans, comme le prouvait Sean Penn en 2008 avec son Into the wild. Et souvent l’occasion d’un itinéraire unique et singulier : c’est le cas avec Jeremiah Jonson dont on sait au fond peu de choses sinon qu’il a été soldat durant la guerre du Mexique comme l’atteste le pantalon militaire qu’il porte. Est-ce pour autant un idéaliste qui fuit la civilisation ou plus prosaïquement un déserteur soucieux de se faire oublier ? Les deux peut-être, serait-on tenté de croire. Pour autant, il reste le fruit de sa culture d’origine, certes capable, comme on le verra, d’aller vers ces Indiens qui représentent a priori l’autre, l’étranger et pour tout dire l’ennemi. Mais, peut-on dépasser sa propre généalogie, peut-on aller au-delà des préjugés, peut-on respecter autrui sans avoir l’impression de se renier soi-même ?
Ce sont les questions auxquelles le héros du film de Sidney Pollack doit répondre tout au long de ce parcours forcément initiatique.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Robert Redford

Comme Jeremiah Johsnon, le héros du film de Sean Penn est un idéaliste radical qui se fracasse contre le mur de la réalité

Sydney Pollack

Ce film renouvelle également les codes du western traditionnel avec une approche plus réaliste de la société américaine de l'époque

L'ARNAQUE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Même casting