Bande Annonce de Josey Wales hors-la-loiDécouvrez la bande Annonce de Josey Wales hors-la-loi sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/768/fond/768_w_500.jpg
Clint Eastwood
Clint EastwoodDan GeorgeJohn VernonPaula TruemanSondra LockeBill MckinneyClark MattGeraldine KeamsJoyce JamesonRoyal DanoSam BottomsSheb Wooley

Josey Wales hors-la-loi

131 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Clint Eastwood.

Casting : Clint Eastwood, Dan George, John Vernon, Paula Trueman, Sondra Locke, Bill Mckinney, Clark Matt, Geraldine Keams, Joyce Jameson, Royal Dano, Sam Bottoms. Sheb Wooley

Synopsis : Vers la fin de la guerre de Sécession, la maison de Josey Wales, fermier du Missouri, est incendiée, puis sa femme et son fils tués par les Red Legs, pillards ralliés aux Nordistes. Pour se venger, Josey Wales rejoint une bande de renégats sudistes qui tombent dans un piège. Seul rescapé, Wales s'enfonce en territoire indien. Au fil de son périple, il se constituera une famille de substitution.

Scénario : Philip Kaufman, Sonia Chernus.
Musique : Jerry Fielding.
Pays : Etats-Unis

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Dans son premier western derrière la caméra, L'Homme des hautes plaines (1973), Clint Eastwood était encore un "étranger", un "homme sans nom" comme dans la trilogie de Sergio Leone qui l'avait rendu célèbre. Avec Josey Wales hors-la-loi, non seulement il se donne un état civil mais il s'ancre aussi dans l'histoire américaine - la guerre civile - et dans sa géographie, des plaines du Missouri au désert du Texas.

Ce western a une double dimension : comme toujours chez Eastwood cinéaste, il est tout d'abord une aventure individuelle et même d'un individualisme forcené, où une victime devient bourreau avant de trouver un semblant de paix. Mais c'est aussi un grand film politique à sa manière, donnant à voir le désordre d'une après-guerre avec des familles qui émigrent d'un état à l'autre du pays, des chômeurs, des traîne-savate qui s'improvisent chasseurs de primes pour ne pas crever de faim. La grande beauté du film vient de la manière dont le héros solitaire finit par prendre la tête d'une troupe de déclassés, de laissés-pour-compte, blancs et Indiens, femmes et vieillard, créant ainsi une nouvelle famille, à partir des lambeaux de l'Amérique.

Si on sent encore l'influence de Sergio Leone dans la manière de filmer la violence, cet espoir d'une communauté toujours possible fait radicalement pencher ce western du côté de John Ford, que Clint Eastwood admire par dessus tout. Tourné un an après la guerre du Vietnam, Josey Wales hors-la-loi, oeuvre marquante de la décennie 70, se termine sur cette réplique Nous sommes tous un peu morts dans cette guerre.
1969 : avec La Horde sauvage, Sam Peckinpah dynamite littéralement les codes du western, genre hollywoodien fondateur. En retournant comme un gant la mythologie de l'Ouest, en montrant l'envers du décor, il colle à l'Amérique contestataire de la fin des années 60. Finis les cow-boys et leurs troupeaux, les hors-la-loi et les shérifs, les tuniques bleues et les Peaux-Rouges, les chanteuses de saloons ? Le western était-il bel et bien mort ?

Déjà, dans les années 50, des maîtres comme Anthony Mann ou Samuel Fuller avaient humanisé ce genre qui menaçait de se scléroser avec de la chair, du sang et de la sueur. Même chez John Ford, l'homme de l'Ouest se découvrait des états d'âme et les Indiens relevaient fièrement la tête. Dans les années 60, une poignée d'Italiens comme Sergio Leone et Sergio Corbucci avaient déjà écorné le mythe à coups de parodie et de cynisme, mais le cadavre bougeait encore. Il fallut donc Peckinpah et sa Horde sauvage en 1969, Arthur Penn et son Little Big Man en 1970, Robert Altman et son John Mac Cabe en 1971 pour achever le travail de fossoyeur.
Quoique... Dans son coin, restait encore un cavalier solitaire qui n'en avait pas fini avec l'Ouest, qui avait encore des munitions même s'il n'obéissait plus à la mythologie : Clint Eastwood. Avec un entêtement qui confine à la sagesse, il continua, régulièrement, à livrer des westerns plus passionnants et complexes les uns que les autres : après l'Homme des Hautes plaines et Josey Wales hors-la-loi, il y eut Bronco Billy en 1980, Pale Rider en 1985, Impitoyable en 1992. Un chef-d'oeuvre certes crépusculaire mais qui prouvait qu'on n'enterre pas l'Ouest comme ça.

Naissance d'une nation

[SanFelice révise ses classiques, volume 16 : http://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379 ] ça commence brutalement, et ça annonce donc la couleur. Pendant que notre personnage principal laboure son champ, sa famille se fait décimer par un groupe ...

Lire la suite
9
SanFelice

Il est bien et original ce deuxième western de Clint qu'il qualifie de point culminant à sa carrière. On peut même le prendre comme une préquelle d'"Impitoyable" puisqu'on y voit un peu comme la jeunesse du tueur. On ne peut que féliciter Clint pour son amour du genre, ces ...

Lire la suite
7
drélium

Josey Wales vers la Loi.

La séquence originelle de Josey Wales solde les comptes : alors qu’on s’étonne de voir un Eastwood père de famille labourant son champ, une figure aux antipodes de son mythe, l’extérieur et l’Histoire se chargent en quelques minutes de faire de lui le loner traditionnel ...

Lire la suite
9
Sergent Pepper
 
A voir également
Affiche du film L épreuve de force

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L inspecteur Harry

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INVICTUS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés