JOUEUSE

À partir de 2.99 €
Parce que c’est un 1er film et Sandrine Bonnaire justifierait tout et que la réalisatrice n’a pas choisi la facilité en filmant les parties d’échecs et Kevin Cline parlant français. Passionnant à l’arrivée !
Drame - 2009 - France - 100 MIN - VF - Tous publics
Une femme de ménage surprend un couple dans leur chambre d’hôtel en pleine joute amoureuse autour d’un jeu d’échecs. Intriguée et fascinée, elle se met en tête d’apprendre à jouer et s’investit pleinement dans cette nouvelle passion. Sa famille ne la comprend pas. Un veuf américain lunatique chez qui elle fait des ménages chaque semaine, deviendra son initiateur puis son mentor. Grâce à sa ténacité et sa passion, elle progresse très vite. Au point de gagner l’admiration de ses proches et d’oser s’inscrire dans des compétitions.

Réalisé par

5.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Christophe Berjon
Jean-Christophe Berjon
CHRONIQUEUR

Joueuse est un film de premières fois. Premier long métrage réalisé par Caroline Bottaro. Première véritable production pour le grand écran du célébrissime ancien agent de stars, directeur de casting découvreur de talents Dominique Besnehard. C’est du reste ce dernier qui offrit à Sandrine Bonnaire son premier rôle dans A nos amours, où Besnehard (comme Maurice Pialat lui-même) lui donnait la réplique !

Bonnaire était donc particulièrement enchantée que les premiers pas de réalisatrice d’une de ses meilleures amies soient produits par son découvreur, redevenu débutant à son tour ! Joueuse est aussi un film d’auteurs (au pluriel). Bertina Henrichs, tout d’abord, auteur du roman La Joueuse d’échecs qui l’a inspiré, roman ayant obtenu un joli succès. Pour la petite histoire, Bertina Henrichs n’est autre que la voisine de palier de la réalisatrice.

Et puis, Caroline Bottaro est, elle aussi, avant tout une auteur. Car c’est en tant que scénariste qu’elle était, jusqu’ici, connue des cinéphiles, ayant signé le script des meilleures œuvres de Jean-Pierre Améris : Le Bâteau de mariage, Les Aveux de l’innocent et C’est la vie où Sandrine Bonnaire, déjà elle, accompagnait Jacques Dutronc jusqu’à la mort.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Sandrine Bonnaire

Caroline Bottaro

L’ÉQUIPIER (PHILIPPE LIORET, 2004)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité