JULIA

2008
138 mn
Parce que le film est l'enfant naturel de Cassavetes et de Nan Goldin
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

Julia, femme alcoolique et désespérée, accepte la proposition d’une amie. Pour que cette dernière puisse retrouver son jeune fils, Tom, confié à son grand-père, Julia doit enlever l’enfant afin de le lui rendre. Julia décide de profiter de l’occasion pour se faire un peu d’argent. Elle kidnappe Tom qu’elle drogue et retient prisonnier dans un motel. Elle réclame alors deux...

Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Policier / Suspense
France
- 10 ans
VM
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Erick Zonca s’est fait remarquer en 1998 avec La vie rêvée des anges. Ce succès-surprise lui a valu 3 César ainsi qu’un double prix d’interprétation à Cannes pour Elodie Bouchez et Natacha Régnier. Il a ensuite signé Le petit voleur en 1999 avant de mettre cinq ans pour écrire le scénario de Julia. Peinant à financer son film, jugé trop sombre par les studios, il a réalisé de nombreuses publicités pendant cette période. 

D’après Zonca, l’idée de son film lui est venue en découvrant une photo signée Helmut Newton sur laquelle on voit une femme rousse magnifique au volant d’une luxueuse voiture allemande. Il raconte avoir souhaité confronter cette image avec quelque chose de plus violent.  Zonca a écrit son film pour Tilda Swinton qu’il a rencontrée à l’occasion d’une soirée au Festival de Cannes et qui l’a inspiré. Quand elle a décliné son offre pour des raisons d’emploi du temps, il s’est retourné vers Julianne Moore. Tout s’est finalement arrangé pour Tilda Swinton après un nouveau bouleversement de calendrier. 

La comédienne britannique a trouvé en Julia un de ses premiers rôles en vedette. Après avoir fait ses débuts sur la scène de la Royal Shakespeare Company, l’actrice a été révélée par Derek Jarman qui l’a notamment dirigée dans Caravaggio et Edward II. En 2008, elle a obtenu l’Oscar du meilleur second rôle pour Michael Clayton où elle donnait la réplique à George Clooney. Tilda Swinton a dû s’inspirer du comportement de ses amis portés sur la bouteille pour composer son  personnage. Ne buvant pas d’alcool elle-même, elle s’est servie des nombreuses soirées où elle était la seule à rester sobre avant de mettre au point la gestuelle de son personnage. Julia a été présenté au Festival de Berlin en 2008.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LEAVING LAS VEGAS (Parce que les deux films montrent que l'alcool fait vraiment des dégâts...) ou encore GLORIA (Une femme doit aussi y apprendre à s'occuper d'un enfant dans un contexte dangereux.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné