JULIETTE

À partir de 2.99 €
Astrid Berges-Frisbey, révélée par "Pirates des Caraïbes: La fontaine de jouvence" en 2011
Comédie - 2013 - France - 81 MIN - VF - Tous publics
Juliette a 25 ans, vit à Paris, dans un certain confort. A l'heure des décisions, elle semble ne pas vouloir travailler et se verrait plutôt en écrivain. En attendant, elle s'adonne à la rêverie, partagée entre un ex-amant qu'elle aime encore et un nouveau qu'elle méprise un peu…

Réalisé par

5.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Vincent Lebrun
Vincent Lebrun
CHRONIQUEUR

La vie d’Adèle, Jeune et jolie, Suzanne mais aussi Juliette… 2013 est une année riche en portraits de jeunes femmes d’aujourd’hui, en communion plus ou moins harmonieuse avec leur époque. Juliette, 25 ans n’est plus une ado mais n’est pas encore vraiment une adulte. Coincée entre un ex-amant qui l’attire toujours et un nouveau prétendant qu’elle méprise un peu, entre une mère absente, soi disant partie en Amérique et un père adoré qui tombe malade, Juliette vit les mêmes intermittences du cœur que toutes les filles de son âge. 

Elles s’inscrivent ici dans une esthétique très particulière, mélange de poésie urbaine et de rêverie fleur bleue. On pense parfois à Michel Gondry mais surtout le film revendique son cousinage, et ce dès sa séquence d’ouverture, avec l’univers de Sofia Coppola. Comme elle, Pierre Godeau filme avec une certaine langueur et travaille la bande son à l’extrême pour donner un aspect onirique à un film qui aime à basculer dans le rêve éveillé. Pierre Godeau le confesse: « La photo en 16 mm, intemporelle et naturaliste s’inspire directement du travail de Sofia Coppola ». 

Dans le rôle titre de Juliette, vous reconnaîtrez Astrid Bergès-Frisbey. Elle s’était illustré auprès de Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes, La Fontaine de Jouvence et fut aussi La fille du puisatier de Daniel Auteuil. Elle est de tous les plans ou presque de ce film qui est le portrait pas toujours sympathique voire parfois cruel, d’une jeune fille d’aujourd’hui.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Un autre portrait de jeune fille... mais qui n'a rien à voir

Pierre Godeau

Pour comparer? Fan de Sofia Coppola, Pierre Godeau est très admiratif du travail de la cinéaste sur ce film en particulier.

LA FILLE DU PUISATIER

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité