Bande Annonce de JUST A KISSDécouvrez la bande Annonce de JUST A KISS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2531/fond/2531_w_500.jpg
Ken Loach
Atta YaqubEva BirthistleAhmad RiazShabana Akhtar BakhshShamshad Akhtar

JUST A KISS

100 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ken Loach.

Casting : Atta Yaqub, Eva Birthistle, Ahmad Riaz, Shabana Akhtar Bakhsh. Shamshad Akhtar

Synopsis : L'histoire d'un amour impossible entre un jeune professeur de musique, catholique irlandaise bon teint, et un DJ d'origine indo-pakistanaise. Une histoire d'amour sur fond de tension communautaire. Une love story vouée à l'impasse (on est chez Loach quand même) entre un Roméo et une Juliette de notre temps.

Scénario : Paul Laverty.
Musique : George Fenton.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Drame, Contemporain et anglais, La Politique au quotidien, Festival Lumière, En banlieue, Des couples douloureux.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

 

Les mots « Ken Loach » et « romantique » ne vont pas immédiatement de pair. A sa sortie en 2003, Just A Kiss avait surpris les aficionados du cinéaste. Après la grisaille de Sweet Sixteen, après la brève (et violente) parenthèse US de Bread and Roses, Ken Loach s'offrait en effet un détour par le rose. Mais un rose pastel teinté d’un peu de mélancolie quand même. Avec Just a Kiss, Loach délaissait la fresque collective et la lutte sociopolitique pour se concentrer sur un drame intime. Fini les banlieues miséreuses, le prolétariat : Loach changeait d’horizon
Inspiré par un poème du romantique écossais de Robert Burns (Ae Fond Kiss), Just a Kiss raconte l'histoire d'un amour impossible entre un jeune professeur de musique, catholique irlandaise bon teint, et un DJ d'origine indo-pakistanaise. Une histoire d'amour sur fond de tension communautaire. Une love story vouée à l'impasse (on est chez Loach quand même) entre un Roméo et une Juliette de notre temps. Ce mélo post-11 septembre reçu Le Prix du Jury œcuménique du Festival de Berlin 2004 et le César du meilleur film de l'Union Européenne en 2005.

Sixième collaboration entre le scénariste Paul Laverty et le réalisateur Ken Loach, hérauts du prolétariat anglais, Just a Kiss (Ae Fond Kiss en VO) mélange sentiments et rivalités dans un contexte sociologique très précis : les immigrés pakistanais de Glasgow, tiraillés entre les générations. D’un côté, il y a les aînés, qui se protègent en perpétuant les traditions de toujours. De l’autre, leurs enfants, qui tentent de composer avec la modernité.
Mais au-delà du portrait de cette communauté, le film pointe surtout les ravages des préjugés en tout genre : ceux des parents de Casim sur Roisin, ceux du prêtre catholique sur l'évolution des moeurs ; mais surtout ceux des Occidentaux moyens sur les musulmans, depuis les attentats du 11 septembre... On pourra toujours regretter que, à vouloir trop en dire, le film s’abîme parfois vers la démonstration un brin scolaire (la scène où le curé fait la morale à Roisin par exemple). Mais grâce à la subtilité de ses interprètes, Loach réussit à faire de ses personnages bien plus que des symboles. C’est la magie de sa direction d’acteurs. Comme souvent, sur Just a Kiss Loach a mélangé comédiens professionnels et amateurs. Ses deux acteurs principaux étaient à l’époque peu connus : si Eva Birthistle qui prête sa fragilité et sa grâce rebelle à Roisin avait joué dans des séries TV, Atta Yaqub qui joue Casim trouvait ici son premier rôle.
Leur énergie, leur authenticité apporte un réalisme percutant au film. Du coup, sans doute porté par la beauté de ce couple, Ken Loach s'aventure sur un terrain qu'il avait jusque-là vertueusement dédaigné : les scènes d'amour. Avec un enthousiasme sentimental étonnant, le cinéaste politique s'approche des corps, filme la peau en plan serré, des frôlements de corps, avant de s'éloigner vers un miroir, ou un cadre de fenêtre. Comme s’il rougissait…. Ces moments sont beaux parce que fleur bleue. Beaux parce que face à la violence du monde, le cinéaste enragé posait un instant les armes pour parler d’amour. Un instant seulement…

 

 

 

Ce film traite son sujet (problèmes de relation inter-religions) avec une grande justesse car il cerne bien les enjeux (famille musulmane trop oppressante ou encore le prêtre catholique à la limite du fanatisme) en restant sincère. Certes, on peut y trouver une certaine longueur ...

Lire la suite
7
SamLaTisane

Le héros, Casim, doit affronter les préjugés et les coutumes de sa famille, d'origine pakistanaise, lorsqu'il sort avec Roisin, la prof de musique de sa jeune sœur. L'histoire se passe à Glasgow, et les deux points de vue s'affrontent tout au long du film : la possibilité ...

Lire la suite
8
Mindfulista

Entre Casim et Roisin, c'est une histoire classique, un "affrontement entre appartenances religieuses et élan du coeur" Cet affrontement, dur, compliqué, mais toujours affronté à deux, en devient magnifique. Une histoire est traitée avec beaucoup de simplicité et de sincérité, ...

Lire la suite
7
Cl0chette09
A voir également
Affiche du film DAISY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOOKING FOR ERIC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RAINING STONES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film QUELQUES JOURS AVEC MOI (VERSION REMASTÉRISÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés