K-SHOP

2016
116 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

Dans une ville côtière rendue invivable par une population d'ivrognes agressifs, le jeune étudiant Salah s'occupe du restaurant de kebabs de son père lorsque celui-ci meurt sous les coups de clients ivres. Sous la pression conjuguée de ses études, du deuil, et des difficultés financières (les créanciers refusant de livrer de la viande), Salah  tue un ivrogne et utilise la viande pour...

À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Fantastique / Horreur
Royaume-Uni
- 16 ans
VM - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Dans la veine du cinéma d'horreur britannique soucieux de réalisme social, K-shop dresse un portrait  cauchemardesque d'une petite ville côtière de l'Angleterre pour dénoncer le fléau du "binge drinking", une forme de beuverie accélérée qui transforme les pochetrons en animaux sauvages. Cette pratique inquiétante sert de base à une fiction qui puise dans les récits classiques de cannibalisme comme Sweeney Todd. 

On y suit un étudiant immigré qui, pour venger son père et pour éviter la faillite depuis que son restaurant n'est plus livré en viande, se sert du cadavre d'un ivrogne qu'il vient de tuer pour fabriquer des kebabs. Par la suite, ses affaires s'améliorent jusqu'à une série de cas de conscience qui font rire autant qu'ils font réfléchir.

Avec très peu de moyens, le réalisateur Dan Pringle s'appuie sur un script habile pour réaliser une fable horrifique chargée de sens, tout en se servant de prises de vues documentaires pour amplifier le réalisme de la description d'une ville sinistrée par la dépravation.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SWEENEY TODD (Un barbier vengeur se sert d'une de ses victimes pour en faire de la chair à pâté qu'il vend avec succès.) ou encore EATING RAOUL (Pour financer leur restaurant, une couple tue des gens , vole leur argent et se sert de leurs cadavres pour en faire de la nourriture.).

FilmoTV vous recommande

Pas si éloigné