Bande Annonce de K-SHOPDécouvrez la bande Annonce de K-SHOP sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11533/fond/11533_w_500.jpg
Dan Pringle
Chris R WrightEwen MacintoshHarry ReidJamie Lee-HillKristin AthertonNayef RashedReece NoiScot WilliamsZiad Abaza

K-SHOP

116 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Dan Pringle.

Casting : Chris R Wright, Ewen Macintosh, Harry Reid, Jamie Lee-Hill, Kristin Atherton, Nayef Rashed, Reece Noi, Scot Williams. Ziad Abaza

Synopsis : Dans une ville côtière rendue invivable par une population d'ivrognes agressifs, le jeune étudiant Salah s'occupe du restaurant de kebabs de son père lorsque celui-ci meurt sous les coups de clients ivres. Sous la pression conjuguée de ses études, du deuil, et des difficultés financières (les créanciers refusant de livrer de la viande), Salah  tue un ivrogne et utilise la viande pour fabriquer des kebabs. Sa nouvelle recette a tant de succès que Salah abandonne ses études pour exploiter le restaurant. 6 ans plus tard, Salah est prospère et il rencontre la possible femme de sa vie... 

Scénario : Dan Pringle.
Musique : Nina Humphreys.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Fantastique / Horreur, PIFFF 2017, Cannibalisme, Thriller anglais.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Dans la veine du cinéma d'horreur britannique soucieux de réalisme social, K-shop dresse un portrait  cauchemardesque d'une petite ville côtière de l'Angleterre pour dénoncer le fléau du "binge drinking", une forme de beuverie accélérée qui transforme les pochetrons en animaux sauvages. Cette pratique inquiétante sert de base à une fiction qui puise dans les récits classiques de cannibalisme comme Sweeney Todd. 

On y suit un étudiant immigré qui, pour venger son père et pour éviter la faillite depuis que son restaurant n'est plus livré en viande, se sert du cadavre d'un ivrogne qu'il vient de tuer pour fabriquer des kebabs. Par la suite, ses affaires s'améliorent jusqu'à une série de cas de conscience qui font rire autant qu'ils font réfléchir.

Avec très peu de moyens, le réalisateur Dan Pringle s'appuie sur un script habile pour réaliser une fable horrifique chargée de sens, tout en se servant de prises de vues documentaires pour amplifier le réalisme de la description d'une ville sinistrée par la dépravation.

Pour se préparer en vue de ce premier long métrage, le réalisateur Dan Pringle a filmé de vraies images de beuveries nocturnes. Il s'est servi de cette expérience pour écrire son script, mais il a également sélectionné certaines séquences réelles pour les glisser dans son film. Sinon, une bonne partie de ce qu'il avait enregistré était trop sordide pour être montrable. C'est peut-être pourquoi dans K-shop, les séquences décrivant des situations réelles sont souvent plus horrifiantes que celles réalisées à coups d'effets spéciaux sanglants.

C'est la prothésiste Jenny Nelson qui a réalisé les effets de mutilations et de démembrements très convaincants, d'autant qu'ils sont utilisés avec parcimonie. Pringle est un adepte du "less is more", l'expression anglaise pour désigner la litote. Alors que la référence à l'histoire du barbier cannibale Sweeney Todd est évidente, le cinéaste revendique une influence plus discrète avec Taxi driver, dont il s'est inspiré pour décrire une humanité marginalisée, victime d'une culture oppressante et dégénérée. Pour autant, il ne faut pas voir dans le personnage de Salah un équivalent du Travis Bickle de Scorsese. Pringle considère son personnage comme un peu moins psychotique...

K shop a été tourné à Bournemouth, une ville côtière du sud de l'Angleterre, où la société de production a ses bureaux, mais les caractéristiques locales ont été volontairement escamotées afin de suggérer que l'action pourrait avoir lieu dans n'importe quelle ville de province anglaise. Pour diriger les acteurs, Pringle a rappelé que dans la réalité, les gens ivres essaient de cacher leur ivresse, et ont tendance à surjouer la sobriété. C'est toute la difficulté pour un acteur de jouer de cette contradiction en essayant de trouver le bon dosage et de ne pas en faire trop. Hasard ou coïncidence, depuis qu'il a réalisé le film, le cinéaste est devenu végétarien.

Un film appétissant

J'ai eu l'occasion de voir K-Shop au PIFFF. Amatrice de films gores, autant dire que je n'ai pas été déçue. On ne nous épargne aucune scène de torture, l'ambiance est glauque à souhaits mais tout de même calquée sur une réalité : l'alcool en Angleterre. ...

Lire la suite
10
Lucile Carpentier

la fête, version british

Vu dans le cadre d'un festival du film fantastique en présence du réalisateur, k-shop m'a autant surprise que ravie. Je ne savais rien de l'histoire en allant le voir, donc quand le réalisateur nous a dit qu'il avait fait ce film sur des kébabs, je me suis dit : "mon dieu, ...

Lire la suite
8
K Ro Cyfer

K-Shop !

Les films de Vigilante ont toujours existés et il n’est guére étonnant d’en voir débarquer encore. K-Shop tente le coup, ne se montre pas original, mais n’en est pas moins réussis… A la mort du propriétaire d’un Kebab, son fil Salah reprend le commerce et, ne supportant ...

Lire la suite
7
David Rumeaux
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Trance

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film The Green Inferno

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ENFER DES ZOMBIES
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Cannibal Holocaust

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LINE OF FIRE

à partir de

6.99
 
Affiche du film ABDEL ET LA COMTESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PRISONNIÈRE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BEAUTIFUL DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Enter the Void

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés