KABOOM

À partir de 2.99 €
Comédie - 2010 - Etats-Unis | France - 86 MIN - VF - Tous publics

Smith, un étudiant obsédé par un étrange rêve récurrent aux allures de prophétie, vit des jours insouciants entre expériences sexuelles et drogues hallucinogènes. Un soir, en revenant d’une fête organisée sur le campus, il assiste à l’assassinat d’une mystérieuse fille aux cheveux roux. De son côté, sa meilleure amie Stella a une aventure avec une sorcière lesbienne. A partir de là, les choses ne font que devenir de plus en plus bizarres pour Smith et ses amis…

Réalisé par

6.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Cédric Jouarie
Cédric Jouarie
CHRONIQUEUR

Kaboom est le dixième film du réalisateur underground américain Gregg Araki. Il s’est fait connaître sur la scène internationale avec sa "Trilogie Apocalyptique de l’Adolescence" regroupant Totally Fucked Up, The Doom Generation et Nowhere. On lui doit aussi, dans un registre un peu plus grand public, Mysterious Skin et Smiley Face avec Anna Faris.

Quel que soit le registre qu’ils explorent, de la comédie trash au drame intimiste, tous les films d’Araki ont en commun le même aspect "No Future", aussi bien dans le message qu’ils délivrent que dans l’attitude même leurs protagonistes qui, le plus souvent, vivent comme si la fin du monde devait arriver le lendemain. Kaboom n’échappe donc pas à la règle, et remporte haut la main le pari de faire s’équilibrer le côté "comédie légère et acidulée" tout en décrivant en contrepoint une jeunesse littéralement rongée par le cynisme et pour laquelle rien ne semble avoir vraiment d’importance.

Kaboom a été présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes 2010. Il est le premier film à avoir obtenu la "Queer Palm", un nouveau prix récompensant les films contribuant à la visibilité des sujets lesbiens, gays, bisexuels et transgenres au cinéma.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Gregg Araki

MA VIE POUR LA TIENNE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité