Bande Annonce de KIRIKOU ET LES HOMMES ET LES FEMMESDécouvrez la bande Annonce de KIRIKOU ET LES HOMMES ET LES FEMMES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4175/fond/4175_w_500.jpg
Michel Ocelot
Awa Sène SarrRoman Berrux

KIRIKOU ET LES HOMMES ET LES FEMMES

85 mn

Note de SensCritique :

5.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michel Ocelot.

Casting : Awa Sène Sarr. Roman Berrux

Synopsis : Le Grand-père, griot paisible d’une grande sagesse, nous attend dans sa grotte pour conter de nouvelles histoires mettant Kirikou en vedette dans son village africain. Le bambin commence par aider une femme au caractère bien trempé à reconstruire sa case détruite par la méchante sorcière Karaba…

Scénario : Bénédicte Galup, Cendrine Maubourguet, Michel Ocelot, Susie Morgenstern.
Musique : Thibault Agyeman.
Pays : France
Tags : Jeunesse.

Film pas encore disponible
Michel Ocelot prétend ne pas avoir eu particulièrement envie de donner une suite à Kirikou. Il aurait cédé à la demande de fans du monde entier pour se lancer dans l’aventure. Il se souvient notamment du chef d’une tribu d’Amazonie, venu le féliciter à l’occasion d’un festival au Brésil en lui disant qu’il s’était senti proche des villageois de Kirikou.
Il a choisi de livrer cinq contes plutôt qu’un seul récit parce qu’il estime que la grande histoire de Kirikou a été racontée dans Kirikou et la sorcière, le premier volet. Il ne pouvait pas donner de suite à ce film qui se termine sur une vision de Kirikou adulte et guerrier. Selon Michel Ocelot, le Kirikou que souhaite voir le public doit rester un bébé tout petit et tout nu. Pour écrire les histoires de Kirikou et les hommes et les femmes, Michel Ocelot a collaboré avec trois amies. Bénédicte Galup qui a coréalisé  le deuxième film,  Susie Morgensten, auteur pour la jeunesse, et Cendrine Maubourguet sont venues lui prêter main-forte. Son cahier des charges était simple : il voulait parler de l’enfance du héros et le confronter à des situations dont il se sort grâce à sa vivacité d’esprit. Partant des idées que ces collaboratrices lui ont données, c’est ensuite lui qui a écrit scénarios et dialogues tout seul afin de leur apposer sa patte.
Bien que le film soit réalisé en images de synthèse, le réalisateur a tenu à retrouver le tracé et le style graphique des deux premiers longs métrages. Les techniciens du studio d’effets spéciaux Mac Guff Ligne ont travaillé en étroite collaboration avec lui avant de trouver le traçage idéal utilisant les traits, les pleins, les déliés et en améliorant parfois le dessin à la main. S’il aime par-dessus tout, le papier et le crayon qu’il trouve « sensuels », Ocelot avoue avoir apprécié l’informatique qui permet de réutiliser certains dessins et de modifier immédiatement ce qui n’est pas réussi.
Il a aussi tiré le meilleur parti du numérique 3-D pour mettre en images le vent d’Harmattan ou une tornade. Une  chute de pétales de rose s’est révélée particulièrement complexe à réaliser car chaque pétale est animé et éclairé de façon indépendante. Le réalisateur s’est servi du relief pour immerger le spectateur dans ses récits.

Didier Brunner, le producteur des Kirikou, a fondé sa société Les Armateurs en 1994. Outre les films de Michel Ocelot, il a également produit Les triplettes de Belleville de Sylvain Chomet et Ernest et Célestine de Benjamin Brenner. Brunner  a permis à Michel Ocelot de bénéficier de conditions de travail exceptionnelles pour ce nouveau volet. Tout a été tourné aux studios Mac Guff Ligne à Paris, non loin de chez le réalisateur ce qui lui permettait de faire des nombreux allers-retours entre le studio et son appartement où il peaufinait le story-board.
Michel Ocelot se considère davantage comme un griot que comme un historien. Ce troisième volet des aventures de Kirikou est une façon pour lui de revenir sur les souvenirs de son enfance en Guinée. Il a tenu à mettre en scène une femme conteuse, une griotte, comme il en a rencontré quand il était petit. Le cinéaste tenait à la fois à mettre un personnage féminin en valeur et à donner un rôle central à une personne âgée afin de montrer toutes les générations dans son film. À l’inverse le personnage du vieillard grincheux montre qu’on peut avoir beaucoup vécu sans être devenu un sage. Les fruits du marula qu’il consomme existent réellement mais ils ne saoulent qu’une fois tombés à terre et fermentés. C’est un documentaire où il a vu des animaux ivres après en avoir mangé qui a convaincu le réalisateur de les utiliser dans son film.
Ocelot a longtemps hésité avant de sélectionner l’histoire du jeune Touareg imaginée par Bénédicte Galup car il souhaitait que son film reste purement africain. C’est l’idée de pouvoir ainsi évoquer le racisme qui a fini par le convaincre. Le musicien touareg qui a prêté sa voix au personnage a avoué avoir été ému par la scène où le garçon écrit dans le sable avec son couteau : c’est vraiment ainsi qu’on apprend à écrire dans le Sahara.
Thibault Agyeman, le compositeur, a été choisi après un casting où il devait composer la mélodie que Kirikou et sa mère jouent à la flûte. Il est ensuite resté dans l’univers africain en employant des instruments traditionnels comme le kora, le balafon et la flûte de Peul. Un violoniste a été chargé d’imiter l’imzad, violon monocorde touareg, avec une viole d’amour.
Malgré certaines pressions de vendeurs internationaux, Ocelot a toujours refusé d’habiller ses personnages ce qui fait que les films n’ont jamais été distribués dans certains pays comme les Etats-Unis ou le Moyen-Orient. Ils sont cependant exportés sur une quarantaine de territoires et sont très appréciés en Amérique Latine, en Corée et au Japon.
Kirikou les hommes et les femmes devrait être le dernier volet de la saga. Malgré le succès du film, Michel Ocelot a déclaré vouloir passer à autre chose. Il a également déclaré ne pas vouloir passer le flambeau à d’autres auteurs. « Kirikou, c’est moi, a-t-il dit. Si je ne peux plus faire d’histoires de Kirikou, Kirikou s’arrête. »

Encore une belle réussite d'Ocelot. Un film qui prend son temps et qui nous ramène à l'essentiel: la terre, le feu, l'eau et l'air, les êtres, dans des images somptueuses et des récits touchants. Magique. ...

Lire la suite
8
bobozelda
le contexte
A voir également
Affiche du film KIRIKOU ET LA SORCIÈRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AZUR ET ASMAR

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film RATCHET & CLANK

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHICKEN RUN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT POUR ÊTRE HEUREUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RATCHET & CLANK

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GODS OF EGYPT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRUTH : LE PRIX DE LA VERITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BATMAN VS SUPERMAN: L AUBE DE LA JUSTICE (ULTIMATE EDITION)

à partir de

13.99
 
Affiche du film FIVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés