KOKO, LE GORILLE QUI PARLE

Bientôt disponible
Parce que Barbet Schroeder envisageait à l'origine une fiction de son sujet sur un singe maniant le langage des signes
Documentaire - 1978 - France - 77 MIN - Tous publics

Penny Patterson, une étudiante en psychologie, apprend le langage des signes à Koko, un gorille du zoo de San Francisco. Koko fait preuve d'intelligence et se révèle capable de communiquer avec les humains. Son comportement se met à changer au contact de la civilisation.

7.1 / 10
7.1 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust

Penny Patterson, une étudiante en psychologie, apprend le langage des signes à Koko, un gorille du zoo de San Francisco. À l’âge de sept ans, Koko connait 350 signes et il est capable de communiquer avec les humains.

Au contact des humains, le comportement de Koko change. Alors que les singes sont herbivores, le gorille se nourrit désormais de hamburger et de chips.


En développant une intelligence et un comportement proche de celui des hommes, Koko est-il encore un animal ? Est-il devenu une personnage, avec des droits différents de ceux des animaux ?

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE PROJET NIM (Dans les années 1970, à la même époque que Koko, des scientifiques américains essaient également d'apprendre la langue des signes à un chimpanzé.) ou encore CONGO (Une adaptation du roman d'aventure de Michael Crichton, auteur de "Jurassic Park". On y rencontre une gorille qui parle grâce à un ordinateur.).

Réalisé par