L. 627

À partir de 2.99 €
Avec quelques autres, Bertrand Tavernier réinvente le film policier des années 90. Une forme de documentaire social, dans lequel des flics ont une existence et la ville une âme.
Drame - 1992 - France - 140 MIN - VF - HD - Tous publics

Dans la police depuis treize ans, Lucien Marguet, dit Lulu, est muté dans un commissariat de quartier. Il est intégré à un groupe spécialisé dans les stupéfiants. Il fait la connaissance de ses collègues, avec lesquels jour et nuit il traque les trafiquants. Mais le travail est difficile : les moyens dont le groupe dispose sont dérisoires, les pesanteurs de l’administration parfois très fortes. Et il n’est pas interdit d’avoir un peu de commisération ou d’empathie à l’égard des laissés pour compte d’une société vraiment trop dure. Lulu s’est lié avec l’une de ses indics, toxicomane et prostituée. Il lui faut une énergie farouche et une haute idée de sa mission pour parvenir à concilier toutes les contraintes…

Réalisé par

7.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Sa forte personnalité, son verbe haut peuvent parfois laisser croire que Bertrand Tavernier est taillé d’un seul bloc, puissance tutélaire d’un cinéma français en friche. Mais le cinéaste est tout sauf manichéen, obsédé par une forme, par un genre. Son œuvre est au contraire des plus éclectiques, passant de la fresque historique au tableau intimiste, du documentaire au pamphlet.

L.627 est un film à part dans sa filmographie. Le titre fait référence à l'article du code pénal sur les stupéfiants, qui réglemente la garde à vue des toxicomanes. C’est peu dire que L.627 nous fait visiter les bas-fonds de la détresse, l’enfer des trafics en tous genres, des squats et des rues mal famées. Nous suivons quelques paumés dans leur quête d’un peu de fric, d’un peu de poudre, d’un peu de quiétude. Mais nous les suivons de loin, parce que ce sont les flics qui nous intéressent ici. Tavernier porte en fait un regard très documentaire, très documenté sur la façon dont fonctionne la police en ce début des années 90. Avec générosité ou petitesse, avec conscience ou désinvolture, mais toujours avec un manque patent de moyens. D’où certaines scènes tragi-comiques qui montrent que la police est AUSSI un corps administratif. On a beau traquer des criminels, après l’heure ce n’est pas toujours l’heure…

Le film, long de près de deux heures et demie, égrène le quotidien d’une brigade des stups comme si nous y étions. Il est vrai que Tavernier a pris soin d’imprimer à son film une souplesse qui n’est pas de mise lorsqu’il se coltine avec la grande Histoire, comme dans Que la fête commence ou La Vie et rien d’autre. Les comédiens ne sont pas des stars, ils se perdent d’autant mieux dans le paysage. Le cinéaste les a d’ailleurs mêlés à d’authentiques quidams, à des dealers ou a des toxicos sans que l’on puisse distinguer le bon grain de l’ivraie. Mais ce naturalisme n’empêche en rien de  laisser apparaître en filigrane une revendication. Pour une société plus juste, plus humaine, plus solidaire. Et pour une police qui pourrait travailler dans des conditions matérielles dignes de ce nom…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Bertrand Tavernier

CAPITAINE CONAN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre de films à télécharger FilmoTV, voir les meilleurs films chez vous en un clic ! FilmoTV, un service où la polyvalence est de mise : PC, application OS Android, iOS et tablettes, Numericable, TV connectée, tout est possible ! Profitez de vos films policier en abonnement VOD illimité ou de vos films d'aventures en téléchargement légal. Pour cela rendez-vous sur nos espaces mode d'emploi et comment s'abonner.