L'affaire Dreyfus

Bientôt disponible
Parce que José Ferrer, qui joue Dreyfus, a aussi incarné Toulouse-Lautrec et Cyrano de Bergerac.
Aventure / Action - Grande-Bretagne - 99 MIN - Tous publics
Quand un capitaine de l'armée française se voit accusé de trahison par une hiérarchie militaire et une société presque toute entière gangrenée par l'antisémitisme et le nationalisme.

Réalisé par

7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

C’est à la fin de l’année 1894 que le capitaine de l’armée française Alfred Dreyfus, ancien élève de l’Ecole Polytechnique et juif d’origine alsacienne, fut accusé  d’avoir livré au gouvernement allemand des documents secrets. Déclaré coupable, il fut condamné au bagne à perpétuité pour trahison et déporté sur l’Ile du Diable. Ce qui deviendra plus tard l’affaire Dreyfus n’a pas alors commencé car l’opinion publique est dans son immense majorité convaincue de la culpabilité du capitaine. Trois années auront été nécessaires pour que la vérité se mette en marche selon la formule employée par Emile Zola en 1898 dans un article qui fit date. Autrement dit, le cinématographe est né au même moment que l’affaire Dreyfus. Autrement dit, le cinéma ne pouvait passer à côté d’un scandale politique aussi retentissant. 

On a ainsi presque du mal à recenser les films et téléfilms consacrés à l’affaire Dreyfus tant ils sont nombreux et ne concernent pas seulement la France. Tout fait d’ailleurs image en cette fin du XIXe siècle et l’un des plus célèbres dessins de presse de l’époque que l’on doit à Caran d’Ache dans « Le Figaro » en 1898 sous le titre « Un dîner en famille » montre d’abord une  convenable assemblée bourgeoise attablée et tout sourire. Mais c’est cette même assemblée qui est ensuite dépeinte dans un état de pagaille indescriptible, chaises renversées et convives bagarreurs. Avec en guise d’unique légende, la phrase « Ils en ont parlé ». Les contemporains comprennent immédiatement qu’ils ont parlé de l’affaire Dreyfus ! 

C’est assurément cet incroyable phénomène d’une société en guerre contre elle-même et de l’éveil d’une conscience intellectuelle qui a conduit Hollywood en 1958 à s’emparer de l’une des plus célèbres affaires judiciaires françaises. L’acteur et acteur d’origine portoricaine José Ferrer en assura et la réalisation et le rôle principal, démontrant ainsi une implication déterminée et presque militante. Il s’agit en outre de l’un des huit scénarios écrits par l’écrivain et journaliste américain Gore Vidal, connu pour ses prises de position contre les conventions sociales de son pays. Autant dire que ce film s’attache à démonter les rouages d’une implacable machination sur fond d’antisémitisme aussi nauséabond que tentaculaire.

Contexte

Dès ses origines, le cinématographes a fait de Méliès un sujet de film, comme le montre cette oeuvre de Georges Méliès en personne.

José Ferrer

Comme José Ferrer en son temps, Costa-Gavras revenait avec ce film sur l'une des pages les plus sombres de l'histoire judiciaire française, quand le régime de Vichy condamnait à mort en s'appuyant sur des lois rétroactives.

CYRANO ET D'ARTAGNAN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, regarder les meilleurs films chez vous c'est tous les jours et à petit prix ! FilmoTV, une plateforme multisupports : Windows, application Android, système iPhone et tablettes PC, Numericable, télévisions connectées, c'est selon votre envie ! Profitez de vos films documentaires par abonnement VOD illimité ou de vos films comédies romantiques à visionner en téléchargement légal. Pour cela allez sur nos pages mode d'emploi et comment s'abonner.