Bande Annonce de L'ALBATROSDécouvrez la bande Annonce de L'ALBATROS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3161/fond/3161_w_500.jpg
Jean-Pierre Mocky
André Le GallFrancis TerzianJean-Marie RichierJean-Pierre MockyMarcel PérèsMarion GamePaul MullerR.j. ChauffardJacques LévyMario WalterMichel BertayMichel DelahayeRoger CorbeauRoger LumontRudy LenoirAgostino VascoBrigitte StaelhiDominique ZardiEdgar VaumEmmanuelle CloveFrançoise HekkingLéonard GuillainMarcel GassoukMichel NormanPierre BenedettiPierre DurouRaphaël DelpardRobert BerriSéverin FrankielThérèse Aspar

L'ALBATROS

89 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean-Pierre Mocky.

Casting : André Le Gall, Francis Terzian, Jean-Marie Richier, Jean-Pierre Mocky, Marcel Pérès, Marion Game, Paul Muller, R.j. Chauffard, Jacques Lévy, Mario Walter, Michel Bertay, Michel Delahaye, Roger Corbeau, Roger Lumont, Rudy Lenoir, Agostino Vasco, Brigitte Staelhi, Dominique Zardi, Edgar Vaum. Emmanuelle Clove

Synopsis : Stef Tassel tue accidentellement un policier en tentant de se défendre au cours d'une manifestation politique. Il est jeté en prison mais s'évade bientôt. Traqué, il enlève une jeune femme et la prend en otage afin de parvenir à s'échapper. Sa captive n'est autre que Paula, la fille du président Cavalier alors en  période de campagne électorale pour les prochaines élections. De tendres sentiments vont naître entre les deux compagnons d'infortune, tandis que d'obscures manipulations se fomentent entre Cavalier et son adversaire le conseiller Grimm.

Scénario : Claude Veillot, Jean-Pierre Mocky, Raphaël Delpard.
Musique : Léo Ferré.
Pays : France
Tags : Drame, Signé Mocky, En fuite, Film de poursuite, Politique française, Vraiment seuls contre tous, Manifs.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Comme dans Solo, qu’il avait réalisé, deux ans plus tôt, en 1969, Jean-Pierre Mocky joue dans son film L’Albatros, un héros viril, pourchassé par la police, qui doit recourir à la violence pour protéger sa cavale. L’allusion à L’Albatros, le poème de Baudelaire n’est pas un hasard. Elle renvoie au romantisme du protagoniste, qui illumine l’anthologique finale, que je me garderai de raconter à ceux qui ne l’ont encore jamais vu, mais qui est resté parmi les séquences les plus marquantes du cinéma français des années soixante-dix.

La réussite de L’Albatros tient à l’équilibre entre ce fond de romantisme et l’esprit satirique de Mocky qui tire à boulets rouges sur les politiciens corrompus. C’est d’ailleurs l’envie d’évoquer l’ambiance et les coups bas d’une campagne électorale, dans une petite ville de province, sujet alors peu traité dans le cinéma français, qui a décidé le cinéaste à faire le film. Des rixes entre colleurs d’affiche sous l’œil complaisant des policiers aux chantages et manipulations de la presse, rien n’y personne n’échappe au jeu de massacre.
Pour écrire avec lui le scénario, Mocky a fait appel à Claude Veillot, un des auteurs fétiches d’Yves Boisset.

Veillot venait de collaborer avec Boisset sur l’explosif Un condé, et devait enchaîner sur d’autres brûlots de ce réalisateur comme RAS et Le Juge Fayard dit le Shériff. A également travaillé comme scénariste sur L’Albatros, Raphael Delpard qui devait retrouver Mocky sur la comédie Chut, avant de se recentrer sur ses propres films. Mocky a dédié L’Albatros « à son ami Bourvil », qui venait de mourir. Acteur de plusieurs de ses films depuis Un drôle de paroissien, il aurait dû jouer aussi dans L’Albatros.

Le point de départ de L’Albatros est inspiré d’une mésaventure advenue à Alain Moury, scénariste de Solo et d’autres films de Jean-Pierre Mocky. Lors d’une manifestation contre Habib Bourguiba, Moury s’était fait tabasser par les forces de l’ordre et incarcéré pour s’être défendu et avoir lui-même tapé sur un policier. C’est dans la région de Sarreguemines que Mocky a situé l’action de son film pour profiter des paysages de la Moselle et de la proximité de la frontière avec l’Allemagne où se dénoue l’intrigue. Il y a entraîné toutes les trognes qui tiennent des petits rôles hauts en couleur dans son film, à l’image de Roger Lumont en pharmacien kamikaze et de Dominique Zardi, particulièrement inspiré en violeur partouzeur. Pour incarner la fille du politicien qui s’éprend de son ravisseur, Mocky a choisi Marion Game, déjà remarquée dans la comédie de Michel Audiard Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques et qui devait par la suite faire une grande carrière à la télévision et dans le théâtre de boulevard.

Pour la bande originale de ses films, Mocky a toujours aimé faire appel à des vedettes de la chanson française. Après Georges Moustaki pour Solo et avant Nino Ferrer pour Litan, il a commandé la chanson de L’Albatros à Leo Ferré. Mais la collaboration des deux hommes s’est soldée par un malentendu. Pour donner une idée de sa chanson au réalisateur, Ferré lui avait envoyé une maquette où il s’était contenté de fredonner le thème, au pied levé, devant le micro. Mais il n’imaginait pas que c’est cet enregistrement qu’utiliserait le cinéaste pour son film. D’autant qu’il avait convaincu la production d’enregistrer en studio une version symphonique, avec un grand orchestre. En préférant le modeste essai du premier jour à cette symphonie qu’il n’arrivait pas à mixer sur son film, Mocky s’est donc fâché avec Ferré qui n’a plus retravaillé avec lui.

Pour la lumière, le réalisateur a repris Marcel Weiss qui avait éclairé plusieurs de ses longs métrages, depuis Snobs ! en 1961. Marcel Weiss a par ailleurs été le directeur de la photographie de Jean Dréville sur La Cage aux rossignols, d’Henri Colpi sur Une aussi longue absence et surtout de Jacques Tati sur Trafic, en 1971.

le contexte
A voir également
Affiche du film SOLO

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ETALON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALLIANCE CHERCHE DOIGT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA MORT AUX TROUSSES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés