L'AMOUR EN QUATRIÈME VITESSE

À partir de 2.99 €
Parce qu'il y a Elvis bien sûr mais aussi la bien trop méconnue Ann-Margret qui chante!
Comédie - 1964 - Etats-Unis d'Amérique - 81 MIN - VM - Tous publics
Lucky Jackson arrive à Las Vegas pour gagner son grand prix automobile... Avec une voiture en ruines. Il trouve facilement de l'argent pour en racheter une, mais la gérante d'une piscine lui tourne la tête et le détourne de son objectif. Au même moment son principal rival, Elmo Mancini débarque en ville.

Réalisé par

5.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

1964 est une année chargée pour Elvis Presley au cinéma. Rien moins que quatre films avec lui sur les écrans. On en retient généralement qu’un seul : Viva Las Vegas ou en français L'Amour en quatrième Vitesse. Pas seulement parce que c’est celui qui rapportera le plus d’argent des trente-et-uns qu’a tourné le King, mais surtout parce que c’est l’un des seuls où il aura une partenaire à la hauteur.

Si a l’époque Presley est un sex-symbol en puissance, Ann-Margret, une chanteuse de cabaret suédoise venue tenter sa chance en tant qu’actrice aux USA commence à être très remarquée dans des rôles d’espiègle sexy. Notamment dans Bye Bye Birdie, film adapté d’un succès de Broadway, qui avait essayé de se mettre au gout du jour, en s’inspirant de certaines chansons d’Elvis, voire du King lui-même dans un de ses personnages. Il y avait comme une logique à ce que Presley et Ann-Margret se trouvent à l’écran.

Ils forment dans Viva Las Vegas, un tandem à l’alchimie plus qu’évidente. Elle se prolongera en coulisses, avec une idylle de courte durée qui ravira les gazettes de l’époque et fera énormément pour la publicité, et le succès, du film. Mais donnera aussi des idées à Sally Benson, la scénariste, qui modifia pendant le tournage le personnage joué par Ann-Margret, afin de renforcer son aspect d’indépendance pour que ce rôle, et l’actrice, ne soient pas éclipsées par la popularité du chanteur. Sous ses airs de comédie musicale pétillante, Viva Las Vegas serait-il le seul film de Presley féministe ?

 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Ann-Margret

George Sidney

TOMMY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité