L'AMOUR EXISTE

Parce que le film de Pialat a souvent été qualifié de plus beau au sein du cinéma français
Documentaire - 1960 - France - 19 MIN - VF - Tous publics
La banlieue étale sans pudeur sa grisaille sordide sous les yeux de ses habitants. Ici, tout est gris sale, les blocs de béton terne ne sont que le reflet matériel d'une vie dont on aurait coupé les ailes pour mieux l'incarcérer, la retenir derrière des murs sans fenêtres. Ainsi que le chantait Edith Piaf, «la banlieue triste qui s'ennuie, défile grise sous la pluie». Autant d'images d'une réalité devenue supportable à force d'habitude, à laquelle l'humain finit toujours par se plier...

Réalisé par

7.8 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Stéphane Kahn
Stéphane Kahn
CHRONIQUEUR

Classique instantané, L'amour existe est sans conteste l'un des plus beaux courts métrages français et l'un des plus beaux films de Maurice Pialat. Quelques années avant L'enfance nue, le cinéaste dressait un portrait sans concessions d'existences sacrifiées dans l’essor de banlieues déshumanisées.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Pas si éloigné

Le contexte

Jean-Loup Reinhold

La même année que le jeune Pialat, c'est le vétéran Marcel Carné qui va filmer la banlieue et les grands ensembles. Il montre la naissance du phénomène des blousons noirs.

Maurice Pialat

Parce que Georges Franju va en 1949 filmer les marges de Paris, où se situent les abattoirs de La Villette et de Vaugirard. Attention, film-choc !

LA VÉRITÉ

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS