Bande Annonce de L'AMOUR VIOLÉDécouvrez la bande Annonce de L'AMOUR VIOLÉ sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2031/fond/2031_w_500.jpg
Yannick Bellon
Alain FourèsNathalie NellAlain MarcelBernard GrangerDaniel AuteuilMichèle SimonnetPierre Arditi

L'AMOUR VIOLÉ

110 mn

Note de SensCritique :

6.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Yannick Bellon.

Casting : Alain Fourès, Nathalie Nell, Alain Marcel, Bernard Granger, Daniel Auteuil, Michèle Simonnet. Pierre Arditi

Synopsis : Nicole, infirmière à Grenoble, est violée un soir par quatre hommes. Traumatisée, elle pense ne jamais pouvoir se remettre de ce choc. Sur les conseils d'une amie, elle finit tout de même par porter plainte afin que cette affaire puisse avoir une suite judiciaire.

Scénario : Yannick Bellon.
Musique : Aram Sedefian.
Pays : France
Tags : Drame, Seuls contre tous, Au tribunal, Des françaises.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
L'amour violé est le second long métrage de Yannick Bellon en tant que réalisatrice. Déjà relativement âgée (53 ans) lorsqu'est sorti le film en 1977, elle s'est formé dans les années 50 sur les bancs de l'Idhec, la célèbre école de cinéma et ancêtre de l'actuelle FEMIS. Elle n'y a cependant passé qu'une année, préférant entrer immédiatement dans la vie active en devenant monteuse.

Dans les années 60, elle a ainsi monté trois films de Pierre Kast, dont son plus célèbre le Bel âge, ainsi qu'une foule de documentaires et de films animés. Deuxième de sa dizaine de longs métrages, donc, cinq ans après Quelque part, quelqu'un, L'amour violé est sans doute son film le plus célèbre. Il s'agit d'un drame implacable, qui décrit avec calme et précision les effets d'un viol collectif sur la vie d'une jeune femme. Interprétée par une actrice alors très prometteuse, Nathalie Nell, celle-ci exerce dans le film le métier d'infirmière, à Grenoble. Aussi, habituée à prendre soin des autres, elle a, dans un premier temps, toutes les peines du monde à accepter son statut de victime. Puis, dans un second temps, c'est aux autres, notamment à son petit ami, qu'elle a du mal à le faire accepter.

C'est ce chemin accidenté vers la reconnaissance et la reconstruction que le film documente très précisément, comme peu de fictions l'avaient fait précédemment, et comme peu l'ont fait depuis. En 1977, a une époque où le combat féministe était encore relativement récent, et où le viol était encore considéré par certain comme un délit mineur, voire pas un délit du tout, selon le principe infâme du « pas de fumée sans feu », Yannick Bellon cherchait à éveiller les consciences, à ouvrir les yeux d'une société hypocrite et foncièrement misogyne.

L'amour violé s'inscrit dans un double mouvement du cinéma français : le film de femmes, « genre » (si l'on ose dire) très fécond dans les années 70, et la fiction de gauche, terme inventé par le philosophe Jacques Rancière pour décrire, non sans quelques connotations péjoratives, les films qui cherchaient avant tout à dénoncer, à faire passer un message. Fille de la photographe Denise Bellon, et par conséquent baignée très jeune dans un univers artistique, Yannick Bellon fait partie d'une génération née entre les deux-guerres qui entendait prendre son destin en main. On a vu ainsi émerger, en France dans les années 1970, un grand nombre de réalisatrices, parmi lesquels Marguerite Duras, Nadine Trintignant, Nelly Kaplan ou Chantal Akerman, sans négliger Agnès Varda, arrivée une décennie plus tôt mais rattachable à cette génération par ses préoccupations féministes.

A noter que contrairement aux protagonistes masculins de la Nouvelle Vague, qui prirent d'assaut le cinéma français très jeunes, entre 20 et 30 ans, la plupart des femmes précitées avaient 40 ans passées lorsqu'elles osèrent franchir le pas. Et le cas de Yannick Bellon est exemplaire, puisque c'est seulement à 48 ans, et après des années en tant que monteuse qu'elle devint, enfin, réalisatrice. Preuve que les mentalités, même aussi combatives que la sienne, mirent du temps à évoluer. Le second prisme au travers duquel on peut lire L'amour violé est celui de la politique, et plus particulièrement des moyens esthétiques utilisés pour parvenir à ses fins idéologiques.

Les fructueuses années 70 furent ainsi le champ d'une lutte entre deux familles de cinéma opposées. Il y avait d'un côté les tenants d'un cinéma de dénonciation, d'un cinéma d'alerte destiné éveiller les consciences. Outre Yannick Bellon, qui fit également un film sur l'homosexualité (La Triche) ou sur le cancer (L'amour nu), on peut rattacher à cette famille des cinéastes comme André Cayatte, Costa-Gavras ou Yves Boisset. La seconde famille, derrière Jean-Luc Godard, notamment, prônait de son côté un cinéma politique, certes, mais dont le message ne devait jamais passer devant le projet esthétique. Or Godard, justement eut une parole célèbre et pas des plus douces à l'encontre de Yannick Bellon. Il déclara ainsi à la sortie de L'amour violé, non sans provocation, que celle-ci était une salope ! Mais peut-être (et sans doute même) faisait-il en fait référence au manifeste des 343 salopes, signé en 1972 par des femmes avouant s'être faites avorter. Et en effet, lorsqu'on on regarde de près la liste des signataires, on y trouve non pas Yannick Bellon, mais sa soeur, l'actrice Lolleh Bellon. Confondre ainsi deux soeurs n'est pas des plus élégants, monsieur Godard...

Film difficile à regarder, racontant comment le viol collectif d'une jeune femme la ravage, mais surtout montrant comment toute la société est responsable de la violence faite aux femmes. Par ex. l'armée et son fonctionnement est à l'image de notre société fondée sur le ...

Lire la suite
7
Alligator
A voir également
Affiche du film LES RISQUES DU MÉTIER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES NAUFRAGÉS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film QUELQUE PART QUELQU UN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA DILETTANTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés