L'ANGE DES MAUDITS

Bientôt disponible
Parce que c'était le 3ème et dernier western de Lang ( avec Marlène Dietrich)
Guerre / Western - 1953 - Etats-Unis - 89 MIN - Tous publics
A la recherche de l'assassin de sa fiancée, un cow-boy infiltre un ranch qui sert de cachette aux hors-la-loi en fuite. Le lieu est dirigé par une ancienne artiste de saloon, aussi séduisante que dangereuse. 

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Le cow-boy Vern Haskell est sur le point de se marier lorsque sa fiancée est violée et assassinée par deux bandits. Il se lance à leur poursuite et tombe rapidement sur l’un deux, blessé à mort par son complice. Avant de mourir, le criminel souffle un mot à l’oreille de Vern : « Chuck-a-Luck ».

Vern découvre qu’il s’agit du nom d’un ranch servant de planque à des criminels en fuite. Pour y pénétrer, Vern gagne la confiance du hors-la-loi Frenchy Fairmont, qui est l’amant d’Altar Keane, la séduisante propriétaire du ranch.

Pour retrouver l’assassin, Vern séduit Altar.

Le contexte

Un autre western avec Marlene Dietrich (et James Stewart) : loin de la tragédie de Fritz Lang, celui-ci est une comédie.

Fritz Lang

Un autre western "féministe", où les personnages masculins passent au second plan derrière l'affrontement de deux femmes de poigne.

L'ANGE BLEU

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Même casting