L'ANGE EXTERMINATEUR

Bientôt disponible
Parce que Bunuel a toujours regretté de ne pas être allé jusqu'au bout avec ce film... qui aurait traité de cannibalisme !
Fantastique / Horreur - 1963 - Mexique - 95 MIN - Tous publics

Un riche mexicain organise une réception où sont invités tous les notables de la région (médecin, militaire, religieux...). Alors que la soirée se termine, personne ne semble pouvoir quitter la maison, à l’exception des domestiques, qui ont tous démissionné.

L’hôte et ses invités doivent se résoudre à accepter l’impossible : une force invisible leur interdit de sortir. Ils s’installent dans le salon pour camper. La soif et la faim se font bientôt sentir, ainsi que le manque d’hygiène. Le vernis de la civilisation se craquelle et chacun révèle bientôt ses pires aspects.

Réalisé par

7.6 / 10
Les avis surSens Critique

Dès la fuite des domestiques en introduction du film, on comprend où Bunuel veut nous mener. Sans le carburant du peuple, la bourgeoisie se visse dans son immobilisme, piégé dans son salon paré de soie et d'or. Reste deux questions : de quelle bourgeoisie veut-on se moquer, ...

Lire la suite7Par DocElincia
Folie absurde

C'est avec quelques années de retard que je me décide à attaquer la filmo de ce réalisateur espagnol, Luis Buñuel. Et bien, je suis servi ! Je n'avais pas vu autant d'absurdité et d'humour noir au cinéma depuis bien longtemps (probablement Fargo, des frères Coen, en fait). Le ...

Lire la suite10Par Link

En regardant ses domestiques qui complotent leur désertion d'un manoir bourgeois de Mexico, on sait tout de suite qu'il se passe quelque chose d'étrange ; une ombre passe, malveillante, signe avant coureur. On passe. De riches notables mangent, et rient ; les discussions sont ...

Lire la suite9Par J. Z. D.
Le contexte

Comme le film de Bunuel, celui de Ferreri exacerbe les pulsions primitives cachées au fond de chaque être humain.

Juan Luis Buñuel

Dans cette adaptation de l'étrange roman de Jean Ray, les différents membres d'une famille sont obligés de rester à l'intérieur d'un vieil immeuble.

LA BATAILLE DE SAN SEBASTIAN

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Pas si éloigné