L'ange ivre

Bientôt disponible
Parce que c'est le 1er des16  films que Kurosawsa et Toshiro Mifune tourneront ensemble
Drame - 1991 - Japon - 98 MIN - Tous publics
Dans un bidonville, un médecin alcoolique rencontre un mauvais garçon atteint de tuberculose. Il tente de le soigner et de le remettre dans le droit chemin.

Réalisé par

7.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Difficile de faire le bonheur des autres malgré eux. On peut bien avoir toute la meilleure volonté du monde, si la personne envers qui l’on entend se dévouer refuse la main tendue, c’est peine perdue…

Dans « L’ange ivre » le film d’Akira Kurosawa que vous allez maintenant découvrir, c’est exactement ce qui va arriver à Sanada, un médecin alcoolique qui travaille dans un des quartiers les plus pauvres de Tokyo. Un soir, un jeune homme blessé par balles fait irruption dans son cabinet. Le bon docteur accepte de le soigner mais il se rend compte que son patient est atteint de tuberculose. Toute la question est de savoir si le malfrat acceptera de subir un traitement au-delà de ce pour quoi il est venu dans l’urgence…

Film de 1948, « L’ange ivre » est considéré comme une des œuvres de jeunesse de Kurosawa : on y retrouve cependant déjà toute la puissance de son style et la profondeur de son propos, ingrédient qui en feront avec le temps le maître du cinéma nippon mais également un des plus grands cinéastes de l’histoire du 7e art…

Contexte

John Huston adapte le roman de Malcolm Lowry, qui se déroule au Mexique, et met en scène un autre grand personnage d'alcoolique.

Akira Kurosawa

Kobayashi est un autre des grands cinéastes japonais de l'après-guerre. Comme Kurosawa, il décrit ici la misère des bidonvilles.

LES 7 SAMOURAÏS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité