Bande Annonce de L'ANGLAISE ET LE DUCDécouvrez la bande Annonce de L'ANGLAISE ET LE DUC sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/786/fond/786_w_500.jpg
Eric Rohmer
Jean Claude DreyfusLucy RussellAlain LiboltMarie RivièreRosetteSerge RenkoEric ViellardFrançois MarthouretFrançois-Marie Banier

L'ANGLAISE ET LE DUC

124 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Eric Rohmer.

Casting : Jean Claude Dreyfus, Lucy Russell, Alain Libolt, Marie Rivière, Rosette, Serge Renko, Eric Viellard, François Marthouret. François-Marie Banier

Synopsis : Sous la Révolution, Grace Elliott, Anglaise royaliste résidant en France, essaye de persuader le duc d'Orléans, cousin de Louis XVI, de sauver un proscrit. Acquis aux idées révolutionnaires, ce dernier votera la mort du Roi, contre l'avis de son ancienne maîtresse.

Scénario : Eric Rohmer.
Pays : France
Tags : Politique / Histoire, Femmes historiques, Révoltes, révoltés, révolutions, Drame, Histoires dans l'histoire, Femmes, femmes.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

On connaît Eric Rohmer pour ses comédies amoureuses, notamment le cycle des Conte moraux ou celui des Contes des quatre saisons. Il n’empêche que le réalisateur s’éloigne régulièrement du style qui l’a fait connaître pour réaliser des films historiques ou même politiques comme L’arbre, le maitre et la médiathèque. L’anglaise et le duc vient ainsi souligner l’extraordinaire souci de renouvellement d’Eric Rohmer, 82 ans au moment du tournage.

C’est en lisant une revue d’histoire que le réalisateur découvre l’existence de Grace Elliott, une Anglaise qui fut la maîtresse du duc d’Orléans – cousin de Louis XVI – et qui raconta sa vie sous la Révolution. Son journal commence le 14 juillet 1789 pour se clore juste après Thermidor. Rohmer ajoute à ce précieux témoignage des éléments tirés des lettres du duc d’Orléans et des souvenirs de son fils, Louis-Philippe.

Toute l’originalité de son scénario réside ainsi dans le point de vue adopté : celui d’une royaliste. Divisé en cinq temps, qui correspondent tous à des dates majeures de la Révolution française, le récit est porté par un casting inédit : Jean-Claud Dreyfus, qui trouve avec ce film l’un de ses rares premiers rôles au cinéma, et la britannique Lucy Russell, que l’on reverra dans Angel signé François Ozon. C’est une troublante expérience à laquelle vous invite Eric Rohmer avec L’anglaise et le duc, qui vous fera vivre la Révolution comme si vous y étiez. Bon voyage…

On retrouve dans L’anglaise et le duc le même souci d’authenticité qui fondait Perceval le Gallois, premier film historique réalisé par Eric Rohmer, peu de temps avant La Marquise D'O. En s’inspirant des mémoires d’une royaliste, le réalisateur entend bien montrer la Révolution comme la voyaient ceux qui l’ont vécue, et donc filmer un Paris authentique, fidèle aux plans de la ville en 1789.

Les décors naturels, pas plus que le tournage en studio, ne lui semblent capables de restituer le Paris de l’époque. Il opte donc pour une méthode vieille comme le cinéma – puisque Melies l’utilisait déjà - l’incrustation des personnages de son film sur des peintures fidèles à la topographie du XVIIIe siècle. En tout, 37 peintures ont donc été conçues par Jean-Baptiste Marot dans les deux ans précédant le tournage, s’inspirant autant des tableaux du musée Carnavalet à Paris que des plans de l’époque. Les intérieurs du film ont, de leur côté, été filmés dans un studio annexe et conçus par un décorateur selon une méthode plus classique.

Pour Rohmer, il s’agissait ainsi d’agir « selon les exigences de l’esthétique du temps et de la mise en scène cinématographique ». Un défi qui valut à L’anglaise et le duc d’être présenté à la Mostra de Venise en 2001. Eric Rohmer y reçut par la même occasion un Lion d’Or saluant l’ensemble de sa carrière, enrichie depuis par de nouvelles expériences !

Une chronique anti-conformiste des Années de la Terreur

Le plus vieux de nos cinéastes reste le plus transgresseur ! En 2001, Rohmer se frotte aux nouvelles technologies pour nous montrer un Paris de la fin du XVIIIème siècle comme nous ne l'avions jamais vu, sortant tout droit du passé pour notre plus grand enchantement. Il remet ...

Lire la suite
8
Eric Pokespagne

Le vrai révolutionnaire, c'est Rohmer

Loin de son cinéma habituel, Rohmer révolutionne le film historique en nous offrant un mélange inédit de cinéma et de peinture, exercice prodigieux et challenge largement relevé grâce à la mise en scène d'un grand monsieur qui me manque. ...

Lire la suite
9
takeshi29

Révolution.

J’entre dans la dernière période rohmérienne, constituée principalement de trois ultimes longs métrages. Le cinéaste vient d’avoir 80 ans et vient tout juste de terminer son dernier conte, mais il plonge à nouveau, comme dans les années 70, dans un projet historique ...

Lire la suite
7
JanosValuska
A voir également
Affiche du film UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA CITE DES ENFANTS PERDUS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE ANTOINETTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film COCO AVANT CHANEL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés