L'ANGUILLE

Bientôt disponible
Parce qu'avec ce film, Imamura rentrait dans les club fermé des réalisateurs deux fois palmés
Drame - 1997 - Japon - 117 MIN - Tous publics
Yamashita a assassiné sa femme parcequ'elle le trompait. A sa sortie de prison, il ouvre un salon de coiffure et prend comme assistante une jeune femme qu'il a sauvé par hasard du suicide. Mais il ne se confie qu'à l'anguille qu'il a apprivoisée en prison.
7.5 / 10
7.5 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Takuro Yamashita reçoit une lettre anonyme l’informant de l’infidélité de sa femme. Il la surprend avec son amant et les tue tous les deux à coups de couteau.

Huit ans plus tard, il sort de prison en liberté conditionnelle, sous le contrôle d’un bonze. Derrière les barreaux, Yamashita a apprivoisé une anguille qui l’accompagne partout et qu’il traite comme sa confidente.

Yamashita réalise son rêve de devenir coiffeur et ouvre un salon dans la banlieue de Tokyo. Un jour qu’il se promène, il sauve par hasard une jeune femme du suicide. Sur les conseils du bonze, il la prend comme assistante.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver PRINTEMPS, ÉTÉ, AUTOMNE, HIVER... ET PRINTEMPS (En Corée, un maitre Zen et son disciple cherchent la paix au rythme de la nature. Mais, comme dans "L'anguille", les passions viennent parfois compliquer les choses.) ou encore LE MARI DE LA COIFFEUSE (Tendre et élégant, ce film de Patrice Leconte s'adresse à tous ceux qui ne vont pas chez le coiffeur uniquement pour se faire couper les cheveux.).

Réalisé par