L'ANNéE PROCHAINE SI TOUT VA BIEN

Bientôt disponible
Parce qu'il y a Adjani et Lhermitte bien sûr mais aussi Maïwenn (5 ans!)
Comédie - 1981 - France - 95 MIN - Tous publics

Isabelle travaille à l’Insee, elle vit avec Maxime, dessinateur de BD qui attend son heure et n’est pas tout à fait prêt à admettre qu’il est un adulte. Elle cache sa liaison à ses parents et le fait déménager dès que ceux-ci débarquent de leur province à Paris. Mais, un jour, Isabelle décide qu’elle veut un enfant, et Maxime prend peur. Le couple connaît alors des hauts et des bas, jusqu’au moment où le jeune homme accepte l’idée de devenir père : s’ensuit une présentation officielle à la famille et l’engrenage des préparatifs d’un mariage que ni Maxime ni Isabelle ne souhaitaient…

Réalisé par

5.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

C’est l’histoire d’un homme et d’une femme qui s’aiment, lui c’est Maxime, elle, c’est Isabelle ; il ne veut pas grandir, elle veut un enfant… Sur un air de comédie, tout en traitant mine de rien de phénomènes de société - la stabilité financière féminine, la postadolescence masculine - le film, sorti en 1981, table beaucoup sur l’aura indéniable de ses deux têtes d’affiches très en vogue.

Isabelle Adjani est une star absolue depuis La Gifle de Claude Pinoteau et Histoire d’Adèle H de François Truffaut, elle vient de remporter au Festival de Cannes un double prix d’interprétation pour Quartet de James Ivory et Possession d’Andrzej Zulawski et alterne allégrement comédies et films d’auteur. Thierry Lhermitte est l’un des jeunes premiers du cinéma français après une belle carrière au café-théâtre avec Michel Blanc, Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel et Christian Clavier, tous membres de la troupe du Splendid, il est encore tout auréolé de la réussite des deux opus des Bronzés mis en scène par Patrice Leconte, dont les personnages sont adaptés de ceux de leur pièce écrite collectivement, Amours, coquillages et crustacés. Par ailleurs Adjani et Lhermitte viennent de connaître un joli succès dans une gentille comédie de Jacques Monnet, Clara et les chics types.

Le premier long métrage de Jean-Loup Hubert, coécrit en compagnie de Gérard Zingg et Josiane Balasko, est donc totalement dans l’air du temps et sans doute très autobiographique, comme le sera, par la suite, son plus grand succès, Le Grand Chemin, racontant son été d’enfant de la ville découvrant la campagne à la fin des années 50. Ici, il est facile de voir l’ombre du réalisateur sous le personnage de Maxime, grand enfant séduisant qui griffonne des histoires de science-fiction où il est un preux chevalier de l’espace.

Contexte

Isabelle Adjani

Sorti en 1981 comme le film de Jean-Loup Hubert, celui d’André Téchiné, avec ses deux têtes d’affiche prestigieuses, propose lui aussi une variation sur le couple.

Jean-Loup Hubert

Comédie dramatique française qui sillonne les aléas de la vie d’un couple, à ceci près que François Ozon choisit, lui, d’inverser la chronologie.

CAMILLE CLAUDEL DE BRUNO NUYTTEN (1988)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité