Bande Annonce de L'ARBREDécouvrez la bande Annonce de L'ARBRE sur FilmoTVhttp://
Julie Bertuccelli
Aden YounqArthur DignamCharlotte GainsbourgGillian JonesMarton CsokasMorgana DaviesPenne Hackforth-JonesTom RussellBob MackayChristian ByersGabriel GottingZoe Boe

L'ARBRE

97 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Julie Bertuccelli.

Casting : Aden Younq, Arthur Dignam, Charlotte Gainsbourg, Gillian Jones, Marton Csokas, Morgana Davies, Penne Hackforth-Jones, Tom Russell, Bob Mackay, Christian Byers, Gabriel Gotting. Zoe Boe

Synopsis : Peter quitte Dawn, sa femme, ses quatre jeunes enfants et sa maison, installée à l'ombre d'un gigantesque figuier, pour un voyage professionnel. A son retour, à peine a-t-il le temps de confier sa montre à sa fille, Simone, qui la lui réclame avec insistance, qu'il est terrassé par un infarctus...

Scénario : Julie Bertuccelli.
Musique : Grégoire Hetzel.
Tags : Plongés dans le passé.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Peter et Dawn ont fondé une famille à l’abri d’un grand figuier dans l’immensité de l’Australie. Mais Peter est foudroyé par une crise cardiaque au volant et sa voiture finit doucement sa course au pied de l’arbre, près de la maison.

Simone (jouée par Morgana Davies), la fille de Dawn (incarnée par Charlotte Gainsbourg), est sûre que son père vit d’une façon ou d’une autre dans le grand figuier. L’arbre va soudain prendre, au propre comme au figuré, une place envahissante dans cette famille endeuillée.

Porté par les symboles et de puissants sentiments, L’Arbre est l’histoire aussi poétique que fantastique d’une résilience, mise en scène par Julie Bertuccelli, ancienne assistante de Kieslowski et Rithy Pan devenue une réalisatrice à l’imaginaire très fort.

Avec son premier film, Depuis qu’Otar est parti…, Julie Bertuccelli  - qui a beaucoup exercé dans le documentaire – avait remporté le Grand Prix de la Semaine internationale de la Critique en 2003 à Cannes ainsi que le César de la meilleure première œuvre de fiction. L’Arbre, lui, a été sélectionné à Cannes en 2010 comme film de clôture et a raflé une nomination aux César dans la catégorie meilleur scénario original ou adaptation.

Lorsque Julie Bertuccelli découvre le roman « L’Arbre du père » de l’Australienne Judy Pascoe, elle pense d’abord qu’elle pourrait adapter le contexte australien un peu n’importe où et notamment en Italie. Mais elle découvre que les droits d’adaptation du livre sont détenus par Sue Taylor, une productrice australienne. C’est alors que Julie décide de contacter Sue Taylor qui, coup de bol, aime beaucoup Depuis qu’Otar est parti. En allant la rencontrer en Australie, la réalisatrice tombe amoureuse du pays et se rend compte à quel point l’histoire de L’Arbre est profondément liée à lui. La messe est dite et le film se tournera là-bas à 17.000km de la France.

Parce que Julie Bertuccelli ne voulait absolument pas recréer artificiellement le décor nécessaire pour son film, les repérages ont été cruciaux. L’équipe a « privilégié l’arbre et le paysage, avec l’idée, au pire des cas, de construire la maison à côté et créer un voisinage », explique la réalisatrice dans le dossier de presse du film. Et c’est dans la région de Queensland à Teviotville qu’elle a repéré un énorme figuier de Moreton Bay, majestueux et protecteur, aussi beau qu’impressionnant, comme elle voulait. Puis l’équipe a transporté une maison à côté du figuier pour recréer la géographie idoine.  

Grâce à la simplicité d'une mise en scène lumineuse et sensible, Julie Bertucelli filme majestueusement la pudeur, la douleur et la pureté des sentiments. Charlotte Gainsbourg, délicate et discrète dans la violence de son deuil, irradie l'écran, sublimée par l'immensité ...

Lire la suite
10
K1000

Présenté hors compétition à Cannes, L'Arbre sonnait comme un film poétique d'une grande sensibilité. Racontant l'histoire d'une famille dont chaque membre vit la mort du père à sa manière, Julie Bertuccelli met surtout en avant Simone (Morgana Davies), petite fille de ...

Lire la suite
9
Mawan

1) Se mettre en mode comtemplatif, beaux paysages et rythme lent. 2) Ne pas faire attention au rôle (raté) de mère de Charlotte Gainsbourg, on ne sait pas ce qui lui a pris de l'incarner comme ça. 3) Apprécier à sa juste valeur la putain de prestation de Morgana Davies, ...

Lire la suite
7
Babalou
 
le contexte
A voir également
Affiche du film ANTICHRIST
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L un reste l autre part

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DANS SES YEUX

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film UN HOMME EST PASSÉ
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés