L'ARRANGEMENT

À partir de 2.99 €
Parce que Marlon Brando faillit tenir le rôle confié finalement à Kirk Douglas
Drame - 1970 - Etats-Unis - 126 MIN - VF - Tous publics

Publicitaire à succès, époux d’une femme aussi belle qu’intelligente, riche et reconnu, Eddie Anderson  a tout pour être heureux. Jusqu’au jour ou un accident de voiture remet tout en question. Sous le choc, le passé revient. Le souvenir de ses parents le hante, celui de son père avec lequel les rapports furent contradictoire, celui de sa mère réservée, mais également de Gwen, la jeune fille qu'il a connue jadis et qu’il ne parvient pas à oublier.

 

Réalisé par

7.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jean Ollé-Laprune
Jean Ollé-Laprune
CHRONIQUEUR

L’Arrangement, 17e et avant-avant dernier film d’Elia Kazan, sort le 18 novembre 1969 au Strasberg Theater de New York. Pour le réalisateur de Viva Zapata et de Sur les quais, il est lié à deux étapes importantes de son existence : d’abord à une analyse complète qu’il suit en 1959, à l’époque de La Fièvre dans le sang.

Elle libère Kazan et lui permet d’écrire lui-même ses propres histoires, non plus de filmer seulement celles des autres écrites par d’autres. Ensuite à la crise personnelle que Kazan traverse en 1963. La mise en scène de théâtre à laquelle il se consacre alors à New York, au Lincoln Center ne le motive plus. Il n’est plus d’aucune utilité à l’Actor’s studio. Surtout sa femme Molly meurt à 31 ans. Kazan se sent poussé par le besoin d’écrire un livre. Il part en France, s’installe dans une chambre dans un hôtel de la rive gauche de Paris, et il écrit. Il écrit sur lui, sur son père, sur sa mère, sur  sa jeunesse. Mais le résultat se révèle trop intime, c’est en tout cas ce qu’il ressent. Fort de son expérience en matière de psychanalyse,  Kazan décide de transposer ce contenu dans une fiction, qui s’intitule « L’Arrangement ». C’est son premier roman. Il est totalement axé sur lui-même, même  si le personnage principal est non pas un réalisateur de cinéma, mais un publicitaire à succès qui change de vie suite à un accident de voiture.

L’Arrangement (le livre) sort en librairie et triomphe. Il figure en tête sur la liste des best-sellers pendant 37 semaines. La tentation est alors grande de le porter à l’écran, ce qu’Elia Kazan fait immédiatement, non pas avec Marlon Brando comme il le souhaite pendant un temps, mais avec Kirk Douglas, ainsi qu’avec Faye Dunaway et Deborah Kerr. Même édulcoré, L’Arrangement demeure aussi tourmenté qu’égocentrique et désenchanté. Mais, écrira Kazan dans son livre de souvenir, « il est parfois nécessaire de s’abimer un temps, de connaître une défaite, de se tuer soi même. En ce sens L’Arrangement est le plus personnel de mes films »

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Kirk Douglas

Elia Kazan

SPARTACUS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS