L'ATALANTE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que Jean Vigo n'a pas eu à réaliser beaucoup de films pour entrer dans la légende du cinéma.
Drame - 1934 - France - 89 MIN - VF - Tous publics

Juliette, une jeune villageoise, se marie avec Jean, un marinier, et embarque immédiatement sur sa péniche, L’Atalante. Elle trouve rapidement la vie à bord ennuyeuse et attend avec impatience leur arrivée à Paris.

Réalisé par

7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

A 28 ans, Jean Vigo n’a plus que onze mois à vivre lorsqu’en novembre 1933 il entame le tournage de ce qui restera son unique long métrage : l’Atalante. Après plusieurs courts métrages et un moyen métrage – Zéro de conduite, que la censure avait interdit, l’ayant jugé « anti-français » –, Vigo accepte, en effet, la commande d’un certain Jacques-Louis Nounez, éleveur camarguais passionné de cinéma, qui vient d’acheter un scénario, relativement conventionnel, à un certain Jean Guinée, pseudonyme de Roger de Guichen, employé de banque de son état.

 

C’est avec Albert Riéra, artiste peintre, homme de théâtre et de radio, libertaire et syndicaliste de dix ans son aîné, que Vigo adapte ce modeste scénario, qu’il qualifiera lui-même de « scénario pour patronage » : l’histoire des amours contrariées d’un couple de jeunes mariniers, dont la femme cède, un temps, aux séduisantes lumières de la grande ville. Comme l’avait prévu Nounez, le jeune cinéaste fera de cette bluette, le chef-d’œuvre que l’on sait.

 

C’est grâce à Riéra, que Vigo rencontrera Michel Simon dans sa loge du Gymnase, où il joue le Bonheur d’Henri Bernstein.  L’accord du comédien et les discussions qu’il aura avec lui achèveront de convaincre Vigo de se lancer dans l’aventure. Il réécrit complètement le personnage de l’extravagant père Jules pour Simon et confie le rôle du marinier à Jean Dasté – comédien fétiche de Renoir, Truffaut, Resnais et quelques autres – et celui de sa jeune épousée à Dita Parlo – futur coup de cœur de Jean Gabin dans la Grande Illusion

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Michel Simon

Parce que ce troublant film anglais (par le futur réalisateur de "Comancheria"), se déroule également dans le milieu des mariniers.

Jean Vigo

Emir Kusturica est un grand admirateur de "L'Atalante". Il s'en inspire ici pour les scènes de mariage et les passages sous-marins.

BOUDU SAUVÉ DES EAUX

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS