Bande Annonce de L'ECLIPSE (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de L'ECLIPSE (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7276/fond/7276_w_500.jpg
Michelangelo Antonioni
Alain DelonMonica VittiFrancisco RabalLilla BrignoneLouis SeignerMirella RicciardiRossana Rory

L'ECLIPSE (VERSION RESTAURÉE)

121 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michelangelo Antonioni.

Casting : Alain Delon, Monica Vitti, Francisco Rabal, Lilla Brignone, Louis Seigner, Mirella Ricciardi. Rossana Rory

Synopsis : Vittoria, jeune bourgeoise romaine, rompt avec son amant. Elle se promène alors sans but précis dans une Rome écrasée par le soleil estival. Elle croise des amis, entame une relation avec un jeune commis de banque croisé par hasard mais qu'elle interrompt peu après. Progressivement une véritable solitude l'envahit.

Scénario : Michelangelo Antonioni, Tonino Guerra.
Musique : Giovanni Fusco.
Pays : Italie
Tags : Drame, En ville, Femmes tristes, Editions Originales, Couples de légende, Par la fenêtre, Meilleurs films de l'histoire selon Télérama.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Pour L’Eclipse, son dernier film en noir et blanc, Antonioni a choisi de s’affranchir des conventions narratives du cinéma traditionnel, plus encore que dans ses œuvres précédentes : L’Aventurra et La Nuit

Dans L’Eclipse, le cinéaste italien suit plus que le cours d’un récit le rythme des battements de coeur de ses personnages dont l’indécision n’est pas la moindre des caractéristiques. Quitter  l’autre ou rester avec lui, aimer ou se refuser, telles sont les questions que se pose l’héroïne Vittoria, incarnée par Monica Vitti. Tous les personnages du film évoluent d’ailleurs dans un décor qui, par sa froideur, reflète cette indécision : fondations en construction derrière des échafaudages, rues désertes, complexes immobiliers. 

Antonioni lui-même, dans la préface d’une édition de ses scénarios, a défini cette situation pour le moins étrange, je cite : « Je peux imaginer que même les sentiments font une pause lors d’une éclipse de soleil.C’est une idée qui m’est venue alors que je travaillais à un projet de film, plus un sentiment qu’une idée, mais cela a donné au film sa définition. Tout le travail qui s’ensuivit, tout le tournage, tout peut se rapporter à cette idée, ce sentiment, cette intuition. » Fin de citation.
Ce film était tellement important dans l’esprit d’Antonioni que le cinéaste aurait en fait voulu lui donner non pas une suite mais un second volet qui aurait le pendant masculin de L’Eclipse

Autrement dit, Antonioni aurait voulu filmer la même histoire, le même récit mais cette fois vu à travers les yeux de l’homme et non plus de la femme. Les circonstances en décidèrent autrement. En l’état, il demeure une œuvre majeure dans la filmographie du réalisateur, une œuvre à part comme lui-meme l’a expliqué à la presse italienne avant de se lancer dans le tournage du film : « C’est le film pour lequel je prendrais le pus de risque, après quoi soit j’aurais gagné le match pour longtemps, soit je serai définitivemennt anéanti comme auteur et comme cinéaste ». 

Antonioni n’a pas perdu son match, il a contraire démontré la vitalité et la vivacité de son regard sur les êtres animés et les choses inanimées qui l’entourent, à l’image de son héroïne qui déambule dans des décors glacés. Le regard que promène Vittoria sur le monde est assurément le même que celui d’Antonioni. Certes, L’Eclipse n’est pas une autobiographie, mais elle est le reflet fidèle et  sensible de la perception d’Antonioni.

La nostalgie, camarade...

N’allez pas croire les on-dits, ne vous laissez pas berner par les apparences, Antonioni n’est pas cet affreux intello qu’on vous dépeint, passé maître ès description creepy de couples exsangues qui n’ont plus rien à se dire, sculpteur hautain et ennuyeux du mépris ...

Lire la suite
10
Senscritchaiev

Entre jour et nuit

Avec l'Eclipse, Antonioni présente le troisième volet de sa tétralogie (L'Avventura 1960, La Notte 1961, L'Eclisse 1962, Il Deserto Rosso 1963). Je choisis de critiquer celui-ci qui semble à mon avis un des plus aboutis, mais aussi celui par lequel les précédents sont en ...

Lire la suite
9
Alexandre G

Un monde matérialiste, vide et vain

J'avais vu "Profession: reporter" du même Michelangelo Antonioni, il y a maintenant 20 ans, à l'époque lycéenne, quand je mangeais de la pellicule au kilomètre, me destinant avec enthousiasme à des études supérieures dans le cinéma. Depuis, mon ambition rêveuse qui fût ...

Lire la suite
7
Guillaume Rouleau
A voir également
Affiche du film BORSALINO & CO.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FLIC STORY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IDENTIFICATION D UNE FEMME
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SHINING

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés