L'EMIR PRÉFÈRE LES BLONDES

Bientôt disponible
Parce qu'on ignore l'accent qu'y prend Roger Carel, peut être italien, peut être yiddish
Comédie - 1983 - France - 91 MIN - Tous publics
Un riche émir en voyage en France est accueilli bon gré, mal gré par Sam Moreau dans son manoir situé en Normandie. Grand imprésario, ce dernier s'apprêtait à passer la soirée avec Sylvie, une charmante blonde dont il a entrepris de faire une vedette, au moment où le prince fait son arrivée...

Réalisé par

2.1 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

L'émir Ben Fathal, un prince arabe, vient passer ses vacances en France. Il s’installe sans autorisation dans une maison qui lui plait, un manoir appartenant à Sam Moreau, un producteur de musique. Moreau, qui avait prévu de passer la soirée en amoureux avec une séduisante chanteuse, se retrouve obligé de s’occuper de l’émir.

Le frère de l’émir complote contre lui. Il envoie régulièrement des tueurs et des kidnappeurs pour se débarrasser de lui.

Ben Fathal ignore ce qui se trame contre lui et ne pense qu’à s’amuser toujours plus, au grand dam de Moreau.

Le contexte

Paul Préboist

Parce que dans le rôle du Curé de Baden-l'Oued, le réalisateur Philippe Clair a un accent aussi indéfinissable que Roger Carel dans "L'Emir préfère les blondes".

Alain Payet

Parce que Bernard Blier interprète un sheik arabe, alors qu'il n'avait pas vraiment la tête de l'emploi.

LA BELLE HISTOIRE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS