Bande Annonce de L'ENFER DE LA CORRUPTIONDécouvrez la bande Annonce de L'ENFER DE LA CORRUPTION sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/312/fond/312_w_500.jpg
Abraham Polonsky
Beatrice PearsonJohn GarfieldHowland ChamberlainThomas GomezRoy Roberts

L'ENFER DE LA CORRUPTION

79 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Abraham Polonsky.

Casting : Beatrice Pearson, John Garfield, Howland Chamberlain, Thomas Gomez. Roy Roberts

Synopsis : Un avocat du syndicat du crime, Joe Morse, est spécialisé dans la défense des rackets de paris, parce qu'il est lui-même sous l'emprise du jeu. Il s'oppose à son frère Leo, un bookmaker indépendant qui refuse, lui, les mêmes compromissions. Leo est tué. Prenant enfin conscience, Joe retourne sa veste et se met à dénoncer les affaires crapuleuses qu'il défendait auparavant. Tout ça peut-il finir bien pour lui ?

Scénario : Ira Wolfert.
Musique : David Raskin.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, Vilains, La politique américaine, Des films politiques, Héros et vilains.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
En 1948, Abraham Polonsky est déjà un romancier réputé et un scénariste nominé à l'Oscar l'année précédente pour Sang et Or de Robert Rossen,, interprété par John Garfield... Surnommé le Gabin du Bronx, l'acteur est alors au sommet de sa gloire après le brûlant Le Facteur Sonne Toujours Deux Fois de Tay Garnett et Le Mur Invisible d'Elia Kazan, dans lequel il revendique son identité juive. Libéré de son contrat à la Warner, c'est avec une philosophie collective qu'il crée Enterprise et produit cette première réalisation d'Abraham Polonsky. Le scénario est adapté du roman Tucker's People d'Ira Wolfert, Prix Pulitzer pour ses reportages dans le Pacifique en 1943. Autour de John Garfield, la production réunit Thomas Gomez, star de Broadway et grand acteur de composition . Marie Windsor, ex-Miss Utah, formée au théâtre, qui sort enfin des petits rôles. Roy Roberts est ici dans sa grande période. Mais la grande découverte s'appelle Beatrice Pearson, elle est inconnue, ne ressemble à personne et propose une interprétation unique pour l'époque.
C'est la MGM qui distribuera sans entousiasme le très provocateur Enfer de la Corruption, qui sera programmé en série B durant les fêtes de Noël 1948. Le film sombrera dans l'oubli jusqu'en 1960, où il sera enfin redécouvert. Bien que porté aux nues par la critique britannique, avec à l'avant-poste le futur réalisateur Karel Reisz, Abraham Polonsky sera l'une des victimes les plus marquantes du maccarthysme. Blacklisté en 1951, c'est anonymement qu'il collaborera à l'écriture de nombreux films. Il faudra attendre 20 ans avant qu'il puisse enfin reprendre officiellement sa carrière de scénariste avec Police sur la Ville de Don Siegel et de réalisateur avec Willie Boy tourné en 1970. Pour le grand John Garfield, L'Enfer de la Corruption marquera la faillite de sa maison de production ENTERPRISE. Blacklisté pour ses sympathies communistes, sa carrière s'arrêtera brutalement en 1951 et il mourra l'année suivant d'une attaque cardiaque à l'âge de 39 ans.

La magnifique Béatrice Pearson n'aura pas plus de chance. Elle tournera l'année suivante dans Frontières Oubliées d'Alfred Werker, face à Mel Ferrer et se retirera de l'écran pour se consacrer à la scène. Après ses débuts en 1942, comme méchant dans la série des Sherlock Holmes, Thomas Gomez tournera beaucoup notamment la même année dans Key Largo de John Huston. Mary Windsor apparaîtra dans d'autres célèbres films noirs comme L'Enigme du Chicago Express de Richard Fleischer et L'Ultime Razzia de Stanley Kubrick. Quant à Roy Roberts grand acteur de composition, il accumulera près de 900 rôles en 40 ans jusqu'à Chinatown de Roman Polanski en 1974..

L'esprit du mal

Jeune avocat ambitieux, Joe Morse gère les affaires d'un puissant gangster contrôlant notamment les paris alors que dans le même temps, il cherche à aider son frère Léo, petit malfrat en difficulté financière... Alors que les États-Unis sortent de la Seconde Guerre mondiale ...

Lire la suite
9
Docteur_Jivago

Un petit goût de trop peu

Ce film de Polonsky, cinéaste durement touché par les affres du maccarthysme, est un classique du film noir. Les qualités de l'oeuvres se repèrent assez vite. Il y a d'abord, dans ce film du rythme apporté en grande partie par le côté très court de l'oeuvre, qui amène ...

Lire la suite
8
batman1985

Un film noir un peu oublié. La réalisation de Polonsky est inspirée et il joue bien avec les ombres, le Noir et blanc utilisé est proche des tons sépia il a un beau rendu à l'image. Scénario correct même si il y a un ou deux temps morts. ...

Lire la suite
8
Ygor Parizel
A voir également
Affiche du film LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AIR FORCE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE SERPENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés