L'ENFER DES ANGES (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
C'est un grand film sur l'enfance en danger dans les années 30
Drame - 1941 - France - 91 MIN - VF - HD - Tous publics
Dans un quartier déshérité du Paris d'avant-guerre, Lucien, qui est le souffre-douleur de son père alcoolique et remarié à une véritable mégère, est abandonné. Traînant dans les rues, il est recueilli par Lucette. Les deux adolescents vont être livrés à eux-mêmes et fréquenter une faune misérable...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

Dans sa longue et grande carrière prolifique qui compte de grandes oeuvres comme Les disparus de Saint Agil, Fanfan la Tulipe ou La Tulipe noire, le cinéaste Christian-Jaque a sorti en 1941 L’enfer des anges qu’il avait tourné en 1939 mais qui, en raison de la guerre, a été reporté pour sa sortie.

L’histoire s’intéresse à Lucien, amnésique qui, après avoir été abandonné par son père, alcoolique et remarié avec une véritable mégère, rencontre la jeune Lucette, qui le réconforte. Livrés à eux-mêmes, les deux adolescents vont de mésaventure en mésaventure dans le Paris d'avant-guerre. Dans les rues glauques et mal famées, ils croisent nombre de personnages misérables.

Le film a eu le droit à deux fins mais une seule a vu le jour sur grand écran. Le film agit à l’époque comme un grand cri du coeur de la part du cinéaste pour alerter sur la détresse de l’enfance abandonnée dans un Paris contemporain à la sortie de L’enfer des anges. Au casting, on retrouve quelques grands noms tels que Marcel Mouloudji et Bernard Blier.

Réalisé par

6.9 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Jean Claudio

Les deux films du même auteur traitent de l'enfance mais sont opposés dans leur manière de l'aborder

Christian-Jaque

On quitte cette photographie des années 1930 pour aborder un sujet similaire en plein XXIe siècle

MOULIN ROUGE DE JOHN HUSTON