L'ENFER

2005
102 mn
Parce qu'aprés Chabrol, c'est la 2ème fois qu'Emmanuelle Béart jouait dans un film portant ce titre
Ce film n’est plus disponible
A Paris, dans les années 80, un homme libéré de prison est rejeté par sa femme. A bout de nerfs, il la frappe sauvagement, puis se jette par la fenêtre sous les yeux de ses trois filles. Aujourd'hui, Sophie, Céline et Anne, les trois soeurs maintenant adultes, vivent chacune leurs vies. Le lien familial est rompu. Sophie, l'aînée, est mariée à Pierre, un photographe avec qui elle a eu...
Ce film n’est plus disponible
Drame
Belgique | France
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Après le succès de sa trilogie Bleu, Blanc, Rouge, Krzystof Kieslowski en avait initié une seconde ayant pour thème le paradis, l’enfer et le purgatoire. Il n’aura pas le temps d’en tourner un seul des volets, mourant en 1996. Les scénarios ont toutefois eu le temps d’être achevés. Les ayants-droits du réalisateur polonais, comme son coauteur Krzystof Piesewicz décideront de ne pas les laisser sombrer dans l’oubli en lançant au début des années 2000  lancer la production de ces trois films, en les confiant à de jeunes cinéastes européens qui se seraient fait remarquer.

Parmi eux, le bosniaque Danis Tanovic. En 2001, No man’s land, son premier film (sur le face-à-face entre un Serbe et un Croate coincé dans une tranchée pendant la guerre en ex-Yougoslavie) fait sensation avant d’être récompensé à Cannes puis aux Oscars. Suite au report fortuit d’un projet, Tanovic se retrouve engagé sur la trilogie. Il s’intéresse dans un premier temps à celui sur le purgatoire, avant de se décider pour L’enfer.

Le réalisateur s’appropriera le scénario de Kieslowski et Piesewicz en la filtrant par sa propre expérience de vie dans les Balkans, loin de certains clichés . Il confiera d’ailleurs à la presse lors de la sortie du film : "Il n’y a pas besoin d’aller en Ex-Yougoslavie pour trouver l’enfer. Dans ce pays en guerre, j’ai rencontré des gens beaucoup plus heureux qu’à Paris !"

 
Dans le même genre vous pouvez trouver TROIS FEMMES (Robert Altman filme trois portraits de femmes mal à l'aise dans leurs vies.) ou encore ROIS ET REINE (Une autre histoire tumultueuse de famille, auscultée, celle-ci, par Arnaud Desplechin).